Les 10 infos éco du jour

1. Bernard Arnault aurait transférée presque toute sa fortune en Belgique. C’est ce que révèle ce matin Libération. Selon le quotidien, le 7 décembre 2011, le milliardaire français a transféré dans une de ses sociétés belges, Pilinvest, 31% du capital de Groupe Arnault, sa holding familiale (ndlr, qui contrôle LVMH), ainsi que l’usufruit des 48,5% détenus par ses cinq enfants en nue-propriété. « En clair, cela fait plus d’un an que Bernard Arnault a déjà logé son patrimoine personnel en Belgique. Si on y ajoute l’usufruit des actions qu’il a données à ses enfants, cela signifie que près de 80% des dividendes versés par Groupe Arnault au patron de LVMH atterrissent également à Bruxelles », explique le journal.

2. Le gouvernement aurait annulé l’application de la taxe à 75% selon Europe 1. La radio souligne que l’entourage du président François Hollande aurait en effet décidé de ne pas revenir sur cette promesse de campagne. L’application de la mesure, censurée pourrait en effet être déclarée inconstitutionnelle. Selon Europe 1, le gouvernement ne souhaiterait pas non pas entrer en conflit avec le monde des affaires, d’autant plus après l’affaire des Pigeons. Le projet de loi de finances (PLF) pour 2013 et le projet de loi de finances rectificative (PLFS) pour 2012 avait été adoptés de manière définitive par le Parlement respectivement le 20 et le 19 décembre.

3. SNCF : Paris – Lyon pour 29 euros en bus. Mieux qu’un billet de TGV à 69 euros pour relier Paris à Lyon, un billet d’iDBUS à 29 euros ? Depuis mercredi, la SNCF a mis en vente des billets de bus pour relier les deux métropoles avec deux gares au départ ou à l’arrivée à Paris: Bercy et l’aéroport Charles-de-Gaulle. Une ligne routière vient donc concurrencer la ligne de TGV historique qui va donner lieu vendredi à une célébration en gare de Lyon: le cap des deux milliards de voyageurs en TGV depuis son lancement en 1981. Évidemment le temps de trajet fait la différence: le TGV met Lyon à 1 h 59 de Paris alors qu’il faudra compter cinq heures en bus.

4. Ikea veut doubler ses ventes d’ici 2020. Le numéro 1 mondial de l’ameublement a vu ses ventes bondir de 9,5 % en 2012, atteignant 27 milliards d’euros. «Nous ne sommes qu’au début, Ikea est encore petit dans la plupart des pays», a souligné mercredi Mikael Ohlsson, PDG d’Ikea, en présentant des résultats annuels (exercice clos le 31 août) records. Le numéro un mondial du meuble a révélé un chiffre d’affaires de 27 milliards d’euros, en hausse de 9,5 %. Le dirigeant a confirmé l’objectif présenté fin octobre de porter le nombre de magasins à environ 500 en 2020 afin de doubler les ventes.

5. Le FMI revoit encore à la baisse la prévision de croissance française. Le 0,8% de croissance annoncé par le gouvernement français en 2013 doit paraître bien utopiste aux prévisionnistes du FMI. Pour l’Hexagone, le Fonds a encore revu sa prévision à la baisse ce 23 janvier, passant de 0,4% à 0,3%.

6. Le Japon a enregistré un déficit commercial record en 2012, son premier solde négatif annuel vis-à-vis de l’Union Européenne et le pire jamais atteint avec la Chine, une situation grave qui conforte l’action du Premier ministre Shinzo Abe mais risque aussi de lui donner du fil à retordre. A cause d’une piètre conjoncture économique internationale, d’un yen enflammé et de frictions diplomatiques avec l’Empire du Milieu, le Japon, habitué à afficher des excédents presque insolents, s’est enlisé pour la deuxième année de suite dans le rouge.

7. États-Unis : Ballon d’oxygène dans les négociations sur le budget et la dette. La Chambre des représentants américains, contrôlée par les républicains, a autorisé mercredi le gouvernement à dépasser le plafond légal de la dette pendant quatre mois. Le texte a reçu 285 voix contre 144, les républicains ayant fait le plein des voix et reçu l’appui de plusieurs démocrates. Le plan est perçu comme une concession de la part des républicains, qui ne veulent pas endosser la responsabilité d’un éventuel défaut de paiement des États-Unis.

8. Apple publie ses résultats annuels et déçoit. En dépit d’un niveau de ventes d’appareils jamais atteint au dernier trimestre, le groupe a déçu par des prévisions décevantes. En bourse, l’action Apple a chuté de plus de 10%. Pour le premier trimestre 2013, le géant de Cupertino table sur un chiffre d’affaires compris entre 41 à 43 milliards de dollars. Bien en-dessous du consensus des analystes qui prévoyait jusqu’ici 45,6 milliards.

9. En Italie, scandale autour de la plus vieille banque du monde. Le vaste scandale de produits dérivés qui frappe Banca Monte dei Paschi di Siena (BMPS) ébranle le monde de la finance italienne et jette une ombre sur l’opération de sauvetage du gouvernement de Mario Monti pour remettre à flot la plus vieille banque du monde, née en 1472. La nouvelle, révélée mardi par le journal Il fatto Quotidiano, est particulièrement mal tombée pour la banque toscane, qui s’apprête à recevoir sous forme d’obligations un prêt de 3,9 milliards d’euros de la part de l’Etat. Une assemblée générale d’actionnaires, prévue vendredi à Sienne pour mettre sur pied l’opération, s’annonce houleuse.

10. 29 millions de touristes à Paris en 2012. L’activité touristique parisienne en 2012 « s’est révélée excellente a indiqué l’Office du tourisme et des congrès de Paris (OTCP). En 2012, le tourisme s’est une fois de plus imposé comme l’une des premières activités économiques de l’Hexagone. Paris est la porte d’entrée de la destination France: 29 millions de visiteurs s’y sont pressés au cours de l’année écoulée », selon la première estimation faite par l’OTCP en janvier.