Les 10 infos éco du jour

1. « Nous pouvons ce soir aboutir à un accord qui rapprocherait la France des plus hauts standards en matière de flexisécurité », a estimé Laurence Parisot sur Europe 1. Mais soit un accord « ambitieux » et « permettant une évolution significative et en profondeur du marché du travail » est signé, « soit il n’y aura pas d’accord du tout », a-t-elle prévenu. Syndicats et patronat se retrouvent jeudi matin pour un dernier cycle de négociations sur l’emploi. L’enjeu est de se mettre d’accord sur un texte qui permettrait d’enrayer le chômage et de relancer la machine de l’emploi.

2. 138,63 euros, c’est le prix moyen du panier de la ménagère qui atteint un record historique selon Familles rurales dans son Observatoire annuel. Ce panier qui comprend 35 produits de consommation courante (eaux, biscuits, jus de fruits, desserts, confiture, produits laitiers,…) avait déjà grimpé de 4,4% en 2011. En 2012, il a de nouveau progressé de 3,49%.

3. Près des trois-quarts des Français sont opposés à la suppression du CDI selon un sondage BVA, alors que reprend la négociation patronat-syndicats sur la réforme du marché du travail – même si les discussions ne prévoient pas de suppression mais d’éventuels aménagements. La suppression est rejetée par 72% des personnes à revenus supérieurs et par 81% des personnes aux revenus plus faibles. Les inactifs refusent la suppression à 67%.

4. L’Europe pourrait commencer à sortir de la crise des dettes souveraines en 2013. C’est ce qu’indique dans un rapport l’agence de notation Standard & Poors. « Cette année pourrait être décisive pour déterminer si la zone euro peut émerger de ses problèmes liés aux dettes souveraines. Cependant l’agence prévient : « Nous croyons que la confiance des investisseurs ne reviendra que si les États membres poursuivent le rééquilibrage de leurs économies, à la fois en stabilisant structurellement les dettes publiques et en réduisant davantage les déficits extérieurs ».

5. Renault négocie déjà son accord compétitivité. Le constructeur souhaite ramener le nombre de RTT à 10 jours et œuvre pour une augmentation du temps de travail effectif de 6,5 %. Mercredi, après une nouvelle rencontre avec les syndicats, la direction leur a proposé d’aligner le temps de travail de tous les sites de production sur les 35 heures hebdomadaires, pour atteindre 1603 heures annuelles, contre 1500 heures en moyenne actuellement, soit une augmentation du temps de travail effectif de 6,5 %.

6. La Banque de France a confirmé jeudi son estimation d’une légère récession fin 2012 en France avec une baisse de 0,1% de l’activité économique au quatrième trimestre après un recul équivalent estimé pour le troisième trimestre. Elle donne dans son enquête de conjoncture dans l’industrie et les services de décembre la même estimation de l’évolution du produit intérieur brut (PIB) au quatrième trimestre que dans celle de novembre publiée il y a un mois.

7. PMU a annoncé jeudi une hausse de 2,5% de son chiffre d’affaires en 2012, à 10,498 milliards d’euros, portée par une croissance de 22,8% (1,653 milliard d’euros) de ses activités de paris hippiques et sportifs et de poker en ligne. Dans un communiqué, le PMU relève que cette « croissance globale a été acquise malgré un contexte de forte dégradation économique et de resserrement du budget des ménages ».

8. La compagnie italienne de croisières maritimes Costa Croisière fait l’objet d’une enquête de la brigade financière, qui la soupçonne de frauder le fisc, rapporte l’hebdomadaire L’Express. « En l’espace de six ans, la société Costa Croisières, qui opère dans plusieurs pays européens, n’a payé ni TVA ni impôt sur les sociétés en France », écrit le journal.

9. Windows 8 déçoit. Avec seulement 60 millions de licences vendues en deux mois, les livraisons ralentissent pour le logiciel de Microsoft qui équipe plus de 1 500 tablettes et PC différents. Lancé le 26 octobre, Windows 8 suit « la même trajectoire que celle de la précédente version, Windows 7», a précisé Tami Reller, directrice financière et marketing de la division Windows, lors d’un forum organisé par la banque JPMorgan, en marge du salon Consumer Electronics Show, à Las Vegas.

10. La Banque centrale européenne (BCE) devrait débuter l’année sur un statu quo monétaire en dépit de la récession et d’un niveau de chômage record en zone euro, de l’avis des analystes. « Une baisse de taux d’intérêt ou tout autre action de la BCE jeudi constituerait une surprise selon nous », explique Christian Schulz, économiste de la banque Berenberg.