Les 10 infos éco du jour

1. « L’avenir brillant » selon Christine Lagarde. La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, s’est déclarée convaincue jeudi que la zone euro maîtrisera la crise de la dette, tout en soulignant l’importance de réformes structurelles et d’une union bancaire. « Je pense qu’il y a un avenir brillant pour l’Europe et qu’il y a un avenir brillant pour la zone euro et pour l’euro », a-t-elle déclaré aux journalistes à Vilnius. « Ceci repose sur la poursuite des réformes structurelles, le renforcement de l’architecture européenne avec en particulier le projet d’union bancaire », a-t-elle ajouté.

2. Très chère Dexia. Les déboires de Dexia, en cours de démantèlement, ont coûté 6,6 milliards d’euros à la France jusqu’à présent, selon la Cour des comptes, qui souligne la responsabilité des dirigeants de la banque franco-belge dans sa débâcle. « Le coût pour le contribuable national a été important, 6,6 milliards d’euros à ce jour, et des risques élevés persisteront longtemps encore », a déclaré Didier Migaud, premier président de la Cour, lors d’une conférence de presse.

3. Un abattement exceptionnel supplémentaire de 25% s’appliquera aux ventes de résidences secondaires réalisées entre le 1er septembre 2013 et le 31 août 2014, dans le cadre de la réforme du régime d’imposition des plus-values immobilières sur ces logements, a annoncé le ministre du Budget Bernard Cazeneuve, jeudi au Sénat. Par ailleurs, « dès le 1er septembre », la durée minimale de détention d’une résidence secondaire, au terme de laquelle elle est exonérée d’impôts au moment de sa vente, sera abaissée à 22 ans contre 30 ans à l’heure actuelle, a précisé M. Cazeneuve.

4. Moody’s voit de la stabilité pour les États-Unis. L’agence de notation américaine a annoncé jeudi qu’elle relevait la perspective de la note de la dette des États-Unis de « négative » à « stable », tout en confirmant la note « Aaa », la meilleure possible. « La dette de l’Etat fédéral est sur la bonne voie pour remplir les critères établis en août 2011 pour justifier une perspective stable, retirant la pression à la baisse sur la note », a précisé Moody’s dans un communiqué. La perspective de la note américaine avait été abaissée à l’été 2011 lors de l’adoption par le Congrès d’un plan pour réduire le déficit budgétaire des Etats-Unis.

5. EADS veut changer de nom. Le groupe d’aéronautique et de défense EADS s’apprête à réorganiser une partie de ses activités dans le cadre d’un réexamen stratégique et pourrait à cette occasion changer de nom pour prendre celui de sa filiale Airbus, apprend-on jeudi de source proche du dossier. Cette nouvelle organisation sera à l’ordre du jour d’un conseil d’administration fin juillet. EADS est à la recherche d’un meilleur équilibre entre les activités commerciales d’Airbus et les activités du groupe en matière de défense, maintenant qu’il a renoncé à son objectif à long terme d’équilibrer ces deux pôles.

6. Apprentissage: l’aide supprimée remplacée pour les TPE. Au lendemain de l’annonce de la suppression de l’indemnité versée aux employeurs d’apprentis – et qui a suscité un tollé dans les entreprises et les régions -, une source gouvernementale a annoncé jeudi que les très petites entreprises, de moins de 10 salariés, bénéficieront d’un « nouveau dispositif » pour l’apprentissage.

7. Une nouvelle aide internationale à la Grèce est envisageable à partir de fin 2014. A condition que le pays parvienne à dépenser moins qu’il ne gagne d’ici là et affiche un excédent budgétaire primaire, a déclaré le ministre des Finances allemand, Wolfgang Schäuble, à Athènes jeudi. « Il pourrait y avoir une discussion concernant une nouvelle (aide) vers la fin 2014 si la Grèce obtient un excédent budgétaire primaire ».

8. La ville de Detroit, très endettée, s’est déclarée aujourd’hui en état de faillite, la plus importante banqueroute d’une ville dans l’histoire des États-Unis. En juin, cette ville du Michigan avait déjà dû faire défaut pour une partie de sa dette. Un temps joyau de l’industrie, Detroit a perdu la moitié de sa population en 60 ans et les grands groupes l’ont progressivement abandonné, portant un coup rude aux recettes fiscales.

9. Énergie : le Medef, « partisan du retard » ? Pascal Durand, secrétaire national d’Europe Ecologie-Les Verts, s’est montré sur Europe 1 très critique quant aux positions du Medef sur la transition énergétique : « C’est incroyable, on voit ce qu’est le conservatisme en marche. Alors que tout le monde a fait des efforts, le Medef dit au dernier moment ‘ je ne signe plus’ « , a-t-il regretté.

10. Microsoft : des résultats sans Surface. Le géant des logiciels a déçu le marché jeudi avec des bénéfices annuels qui ont largement pâti d’une lourde charge de dépréciation liée à sa tablette Surface, tandis que les ventes de PC continuent à dégringoler. Sur l’ensemble de l’exercice décalé 2012/2013, le bénéfice ressort à 21,9 milliards de dollars, en hausse de 29. Cela représente 2,61 dollars par action alors que les analystes tablaient sur 2,75 dollars.