Les 10 infos éco du jour

1. François Hollande a annoncé dimanche qu’il n’entendait pas « tout remettre à plat » lors de la réforme des retraites, se montrant particulièrement prudent sur le sort des régimes spéciaux et le rapprochement entre les secteurs public et privé. Le Président français s’est efforcé d’expliquer sur un ton pédagogique la politique économique qu’il mène depuis un an pendant plus de deux heures sur M6, lors d’une émission entrecoupée de reportages montrant le quotidien des Français.

2. Stéphane Richard, le patron d’Orange mis en examen dans l’affaire Tapie/Crédit Lyonnais, semble assuré de sauver sa tête, grâce au soutien de l’État, officialisé dimanche soir par le président de la République François Hollande. La réunion du conseil d’administration de l’opérateur historique des télécoms française s’annonçait à haut risque pour l’ancien haut fonctionnaire. Mais M. Hollande, intervenant sur M6, a annoncé que l’Etat donnera instruction à ses représentants de voter lundi en faveur d’un maintien de M. Richard.

3. François Hollande a exclu « pour l’instant » un coup de pouce pour le Smic, qui serait revalorisé au 1er juillet prochain strictement à ce que prévoit la loi, c’est-à-dire une indexation sur l’inflation. « La loi, pour l’instant c’est la loi », a répondu François Hollande, qui a rappelé que le gouvernement avait donné ce fameux coup de pouce l’an passé.

4. Le patronat français a décidé de soumettre au vote des actionnaires la rémunération des dirigeants de sociétés cotées, selon la mesure phare d’une nouvelle version de son code de bonnes pratiques présentée dimanche par le Medef et l’association Afep des grandes entreprises. Cette mise à jour de ce code de gouvernance, dont la dernière actualisation remontait à avril 2010, ambitionne de répondre à la demande du gouvernement qui réclamait au patronat une « autorégulation exigeante » en matière de rémunérations, selon les mots du ministre de l’Economie Pierre Moscovici.

5. La chancelière Angela Merkel a manifesté dimanche au Premier ministre grec Antonis Samaras « son soutien » pour les réformes engagées et l’a incité à continuer, selon un communiqué du gouvernement allemand.

6. Le Premier ministre David Cameron a conclu samedi avec des territoires d’outre-mer et dépendances britanniques un accord contre l’évasion fiscale, priorité du sommet du G8 de lundi et mardi en Ulster avec la question controversée de l’aide militaire aux rebelles syriens.

7. Le salon du Bourget, qui ouvre ses portes lundi au nord de Paris, opposera Airbus et Boeing, les deux géants incontestés de l’aéronautique dont la rivalité se jouera cette fois sur le marché lucratif des avions long-courriers. L’avionneur européen a fait monter la pression avant même l’ouverture du salon en effectuant avec succès le premier vol d’essai de son futur avion A350, démontrant qu’il était bel et bien en embuscade des Boeing 787 Dreamliner et 777.

8. Près de 5.000 évadés fiscaux français se sont rapprochés de Bercy au cours de ces derniers mois dans le but de régulariser leur situation, affirme samedi Le Parisien. « La Direction nationale de vérification des situations fiscales (DNVSF), chargée des particuliers à très hauts revenus et patrimoine (professions libérales, célébrités du sport et du show-business), a vu affluer, ces derniers mois, des demandes volontaires de régularisation », indique le quotidien.

9. Les journées portes ouvertes organisées samedi et dimanche dans des maisons du groupe LVMH telles que Louis Vuitton, Dior, Guerlain, Bulgari, Moët & Chandon, Chaumet… ont attiré plus de 120.000 visiteurs au cours du week-end, selon le bilan fourni par LVMH. « Ces Journées particulières ont de nouveau été un grand succès », a indiqué une porte-parole du groupe.

10. Giorgio Nava, un chef italien vivant en Afrique du Sud, a remporté samedi le championnat du monde des pâtes, qui se déroulait à Parme, avec un modeste plat de cavatelli. Le cuisinier, déjà distingué pour les recettes qu’il propose dans deux restaurants du Cap, a séduit samedi public et jury grâce à ces petites pâtes en forme de coquillage simplement agrémentées de brocolis et de fleurs d’origan.