Les 10 infos éco du jour

1. Le constructeur automobile français explore de possibles coopérations avec son concurrent japonais Mitsubishi Motors, sans pour autant envisager une opération capitalistique, affirme le quotidien Le Figaro de vendredi, citant des dirigeants anonymes du groupe. « Ce qu’on pourrait faire est du même acabit que les projets communs entre Renault et Mercedes » (groupe Daimler), indique une source proche du dossier.

2. Sur fond de récession, un nouveau record absolu de chômeurs a été atteint fin avril avec 3.264.400 demandeurs d’emploi sans activité, une nouvelle hausse qui se prolongera dans les prochains mois, a prévenu jeudi le gouvernement, mais François Hollande a une nouvelle fois promis une inversion en fin d’année. Le mois d’avril a compté 1.326 chômeurs de plus par jour en catégorie A (n’ayant pas travaillé au cours du mois), soit au total 39.800 en métropole.

3. Angela Merkel et François Hollande ont affiché jeudi à Paris leur volonté commune de renforcer la compétitivité et la croissance en Europe et se sont prononcés pour un renforcement de l’eurogroupe et des mesures pour l’emploi, un mois avant le prochain conseil européen. A l’issue d’une journée de travail à l’Elysée, la chancelière allemande et le président français ont présenté une « contribution pour renforcer la croissance et la compétitivité », alors que le chômage en France venait de battre de nouveaux records.

4. L’Inde a enregistré une croissance en 2012-13 de 5%, soit son pire résultat en dix ans, selon les données officielles publiées aujourd’hui. Au quatrième trimestre de cet exercice, correspondant aux mois de janvier à mars, la croissance s’est encore effritée à 4,8% sur un an, selon le bureau national des statistiques. Elle est toutefois légèrement meilleure que celle du troisième trimestre (+4,5%).

5. Les acteurs de l’immobilier s’inquiètent des poursuites de Bruxelles contre les avantages accordés par la France aux investisseurs locatifs, mais le ministère du Logement se veut rassurant. Après une mise en demeure en mai 2010 et un avis motivé en février 2011, la Commission européenne a mis ses menaces à exécution jeudi, en assignant la France devant la Cour de justice de l’UE.

6. L’économie américaine a bénéficié d’un rebond de la consommation des ménages au premier trimestre malgré une réduction des dépenses publiques, même si elle a progressé un peu moins vite que précédemment estimé, selon des chiffres officiels publiés jeudi. Le PIB a progressé de 2,4% en rythme annualisé de janvier à mars, a indiqué le département du Commerce, qui a révisé en baisse de 0,1 point sa première évaluation publiée le mois dernier.

7. Les pays européens envisagent de réduire radicalement la portée d’une future taxe sur les transactions financières, dite taxe Tobin, dont le taux effectif serait divisé par 10 par rapport au projet initial. Ce serait une victoire pour les banques et les intermédiaires financiers qui ont jeté toutes leurs forces dans la bataille contre un mécanisme censé les faire contribuer aux coûts de la crise financière, voulu par la France et l’Allemagne et inspiré par l’économiste américain James Tobin voici plus de 40 ans.

8. Les conducteurs de métro et RER de la zone RATP ont déposé un préavis de grève pour lundi afin de dénoncer « des modifications de leurs conditions de travail » et « la casse de la réglementation existante ». La CGT a déposé un préavis d’une journée tandis que Sud-RATP et FO-RATP ont déposé un préavis de grève illimitée à partir de lundi, journée où l’intersyndicale doit examiner un avenant au protocole des conducteurs.

9. Bain Capital et Axa Private Equity sont les deux derniers candidats en lice pour racheter l’enseigne d’ameublement et de décoration Maisons du Monde détenue depuis 2008 par les fonds Apax et LBO France, ont dit à Reuters des sources proches du dossier. Les offres de rachat sont attendues pour début juin, ont ajouté ces sources, précisant que l’enseigne était valorisée à quelque 700 millions d’euros en incluant la dette.

10. Le premier jour de la vente aux enchères d’une partie de la cave de l’Élysée a dépassé les estimations, rapportant 295.663 euros, avec notamment deux Petrus 1990 adjugés à 5.500 et 5.800 euros.