Les 10 infos éco du jour

1. Les petits patrons ne croient plus en François Hollande. Selon un sondage Ifop/Fiducial pour Le Figaro, près de neuf dirigeants d’entreprise de moins de vingt salariés sur dix sont mécontents de l’action du président de la République. Et leur constat est sévère. Les dirigeants de TPE jugent que la politique du chef de l’État ne va pas « dans la bonne direction ». Ils ne le croient tout d’abord pas capable d’améliorer l’emploi, de relancer la croissance et de ¬rétablir l’équilibre budgétaire. Ils ont également un avis négatif sur son action en matière de pouvoir d’achat. Pis, ses réformes sont en décalage avec les préoccupations des Français.

2. Le Fonds monétaire international (FMI) a abaissé de 8% à « environ 7,75% » sa prévision de croissance pour la Chine en 2013, a annoncé mercredi à Pékin le directeur général adjoint du Fonds. « En dépit du climat mondial anémié et incertain, on s’attend à une croissance de l’économie chinoise d’environ 7,75% cette année et d’à peu près la même chose l’année prochaine », a déclaré David Lipton dans une conférence de presse.

3. La Commission européenne va mettre la pression sur la France mercredi pour qu’elle fasse plus en terme de réformes et ne devienne pas l’homme malade de l’Europe. Réforme du marché du travail et des retraites, ouverture de certaines professions qui résistent depuis des décennies: les recommandations de Bruxelles pour doper la compétitivité de la France sont en partie connue.

4. Peugeot, qui débute ce jour les négociations avec les syndicats sur sa compétitivité, envisage une nouvelle augmentation de capital, rapporte La Tribune.fr mercredi. « On discute activement chez PSA, et évidemment au sein de la famille Peugeot, d’une éventuelle augmentation de capital », indique le site d’information citant une source proche du dossier.

5. L’administrateur judiciaire de la société Spanghero a présenté mardi lors d’un comité d’entreprise à Castelnaudary (Aude) un plan social qui prévoit le licenciement des 240 employés, soit l’ensemble de l’effectif, a-t-on appris de source syndicale.

6. Le concepteur français de logiciels Dassault Systèmes a annoncé mercredi l’acquisition de la société américaine Apriso, spécialisée dans les logiciels de gestion d’opérations industrielles, pour environ 205 millions de dollars (159 millions d’euros). Cette acquisition, qui reste soumise notamment à l’approbation des autorités réglementaires, « va permettre à Dassault Systèmes d’enrichir les capacités de gestion des opérations de production de sa plateforme 3DExperience », a précisé le groupe dans un communiqué.

7. Après les pigeons voici la pétition des « Poussins ». Lancée sur la plateforme Change.org, et signée par plus de 7000 personnes, elle dénonce la réforme souhaitée par le gouvernement du régime de l’auto-entrepreneur. Les “Poussins auto-entrepreneurs” s’opposent au projet du gouvernement visant à limiter dans le temps ce statut, ce qui aboutira à “tuer leurs projets dans l’oeuf”. Ils souhaitent que Sylvia Pinel, qui porte le projet de réforme, “donne la chance aux Poussins de devenir grands pour créer la croissance et l’emploi de demain”.

8. La justice américaine a dévoilé mardi « la plus importante » affaire de blanchiment traitée par les Etats-Unis, avec l’inculpation de l’émetteur de monnaie numérique Liberty Reserve et de sept de ses responsables, accusés d’avoir blanchi 6 milliards de dollars en sept ans. Enregistrée au Costa Rica, Liberty Reserve, créée en 2006, était une plateforme de paiement électronique extrêmement active, utilisant la monnaie numérique du même nom (LR) et permettant d’envoyer sans trace de l’argent de n’importe qui, n’importe où dans le monde, en dehors de toute réglementation.

9. Quatre syndicats de cheminots ont déposé un préavis de grève pour le 13 juin afin d’appuyer leurs revendications, à la veille d’une communication en Conseil des ministres sur le projet de réforme du système ferroviaire. Le préavis de grève des organisations CGT, UNSA, Sud-Rail et CFDT couvre la période de travail du mercredi 12 juin 2013 à 19h00 au vendredi 14 juin 2013 à 8h00, précise un communiqué.

10. L’équipementier sportif américain Nike a mis fin à son partenariat avec la fondation contre le cancer Livestrong, a annoncé mardi l’organisation fondée par Lance Armstrong, le champion déchu de ses sept Tours de France pour dopage. Nike a de son côté indiqué que le groupe cessera progressivement la production de sa collection Livestrong, qui comprend chaussures, vêtements et accessoires, d’ici la fin de l’année.