Les 10 infos éco du jour

1. France Télécom doit entériner mardi lors de son assemblée générale son changement de nom qui lui permettra d’adopter au 1er juillet « Orange » comme bannière unique dans tous les pays où le groupe est présent, mais aussi de couper les ponts avec son passé. France Télécom va en effet demander mardi à ses actionnaires de voter la modification de sa dénomination sociale en « Orange », lors d’une assemblée générale extraordinaire. Le changement de nom parachèvera un chantier engagé depuis plusieurs années, avec l’unification sous la bannière Orange de toutes les offres commerciales du groupe, la transformation de l’identité visuelle des boutiques et le changement des adresses internet des salariés.

2. Pour déposer vos déclarations de revenu, du moins sur le papier, c’est trop tard ! Désormais, il ne vous reste qu’internet où il existe un délai supplémentaire avec la déclaration en ligne (sur le site impots.gouv.fr), en fonction de leur lieu de résidence : départements de 1 à 19 : le lundi 3 juin, de 20 à 49 : le vendredi 7 juin et de 50 à 974 : le mardi 11 juin.

3. Ce matin, le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, fait visiter l’usine de Flins, dans les Yvelines, au ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg. Cette visite intervient dans le cadre de l’accord de compétitivité signé le 13 mars dernier, entre les syndicats et la direction de Renault.

4. Les banques européennes, qui ont passé ces dernières années à amasser d’importants stocks de liquidités auprès des banques centrales, commencent à puiser dans leurs réserves, ce qui signale un certain regain de confiance et d’appétit pour le risque dans ce secteur.

5. GDF Suez (GSZ.FR) a annoncé mardi avoir conclu avec le groupe énergétique autrichien OMV Gas and Power un accord portant sur l’achat d’une participation d’environ 9% dans le projet de gazoduc Nabucco West1, qui reliera la Turquie à l’Autriche.

6. Le géant américain de l’informatique IBM a annoncé un plan de suppression de près de 700 postes en 2013, sur les 9.700 que compte le groupe en France, une restructuration sans « aucune justification économique » pour les syndicats, qui l’assimilent à un « plan boursier ». Après avoir annoncé fin avril la suppression de 1.226 emplois avant fin 2014, la direction a informé lundi les élus du personnel des détails du plan au cours d’un Comité central d’entreprise (CCE) exceptionnel.

7. Le député-maire de Nice Christian Estrosi a annoncé lundi qu’il demanderait prochainement en conseil municipal l’autorisation d’ester en justice contre la banque Dexia pour faire annuler un emprunt toxique contracté par la ville avant sa mandature. « Je demanderai au conseil municipal le 3 juin prochain de m’autoriser à ester en justice contre Dexia pour faire annuler un emprunt structuré » contracté par la ville pour un montant de « 19 millions d’euros » (soit « 5% de l’encours global de la dette » de la commune).

8. Près de quatre millions de Français sont menacés par la « désertification » des stations-services, surtout à la campagne mais aussi jusque dans Paris, a averti mardi la Fédération nationale de l’artisanat automobile (Fnaa), citant une étude de l’administration. Environ 300.000 personnes n’ont déjà aucune station-service à moins de 10 minutes en voiture de chez eux, et quelque 3,6 millions de personnes supplémentaires seront dans ce cas si la station la plus proche de leur domicile ferme, selon la fédération, qui cite une étude de la Datar.

9. Le Qatar a dévoilé lundi un projet de 5,5 milliards de dollars (4,25 milliards d’euros) pour la construction d’une île au large de Doha prévoyant plusieurs hôtels flottants appelés à accueillir les spectateurs de la Coupe du Monde de football en 2022. Ce projet, qui inclut des villas de luxe, un parc aquatique et cinq hôtels flottants sur des bateaux de croisière, a été présenté par le promoteur immobilier local Barwa Real Estate, partiellement détenu par le fonds souverain du Qatar.

10. Avec ses vins légers, la Slovaquie fait une percée inattendue dans le monde très exclusif du vin. Elle a talonné les grands pays producteurs lors du Concours mondial de Bruxelles (CMB), sorte de championnat du monde de la dégustation qui s’est tenu en mai pour la première fois en Europe de l’Est, à Bratislava.

Chargement des commentaires ...