Les 10 infos éco du jour

1. La réduction de la participation de l’État dans le capital de certaines entreprises publiques pour soutenir l’investissement, évoquée dimanche par Jean-Marc Ayrault, est « une erreur », car le capital public est un « atout économique, social et industriel majeur », selon la sénatrice socialiste Marie-Noëlle Lienemann. « Soutenir l’investissement est indispensable. La méthode choisie réduisant le périmètre du capital public est une erreur. Le capital public est un atout économique, social, et industriel majeur pour l’emploi, les services publics et l’indépendance nationale », écrit la sénatrice dans un communiqué.

2. Le constructeur automobile italien Fiat prévoit d’investir quelque 7 milliards de dollars au Brésil d’ici 2016, selon un plan transmis par son patron Sergio Marchionne à la présidente brésilienne Dilma Rousseff. Ce plan accroît fortement le montant des investissements du groupe dans le pays, qui s’élevaient jusqu’ici à environ 4 milliards sur la période 2011 à 2014, a rapporté l’agence de presse d’Etat Agencia Brasil.

3. Euro Disney, l’exploitant de Disneyland Paris, a réduit sa perte au premier semestre 2012/2013, à 89,1 millions d’euros contre 100,8 millions d’euros un an plus tôt, grâce au refinancement de sa dette et à la hausse de 2,8% de son activité, selon un communiqué du groupe. Le chiffre d’affaires ressort à 567,7 millions d’euros sur la période d’octobre à mars de son exercice décalé, porté par la progression de son activité de développement immobilier et de ses activités touristiques (+1,8%).

4. Armor-Lux ne digère pas la perte du marché des uniformes de la police. La PME bretonne a décidé de contester devant le tribunal administratif de Paris les conditions d’attributions de ce contrat. Le recours de la marque connue pour ses produits fabriqués en France sera étudié demain par la justice. Pour l’heure, le groupe «ne commente pas la procédure engagée il y a 3 semaines», affirme au Figaro.fr une porte-parole du groupe.

5. La Société Générale a annoncé mardi un plan d’économies de 900 millions d’euros d’ici à 2015, qui vient s’ajouter aux 550 millions d’euros de réductions de coûts déjà réalisées l’an dernier, après un premier trimestre marqué par une chute du bénéfice net du groupe. Le groupe bancaire n’a pas indiqué dans l’immédiat les conséquences en termes d’emploi de ces nouvelles mesures. Sur les trois premiers mois de 2013, Société Générale a vu son bénéfice net réduit de moitié à 364 millions d’euros, affecté par des charges et des éléments exceptionnels à hauteur de 488 millions d’euros.

6. Qatar Airways envisage de commander de 10 à 15 Airbus A330 additionnels avant le salon du Bourget en juin, a annoncé lundi le PDG de la compagnie du Golfe. « Nous sommes en négociation avec Airbus pour des avions supplémentaires », a déclaré Akbar al-Baker aux journalistes à Dubaï, disant espérer un accord avant le salon du Bourget.

7. Le comité statutaire du Medef a officiellement validé lundi la candidature de cinq hommes à la tête de la principale organisation patronale française et confirmé que la campagne électorale démarrait mardi pour une élection le 3 juillet. Figurent parmi les candidats Patrick Bernasconi, Pierre Gattaz, Geoffroy Roux de Bézieux Thibault Lanxade Hervé Lambel.

8. Les pays de la zone euro doivent garder la maîtrise de leurs finances publiques, et tout particulièrement les plus endettés d’entre eux qui ne doivent pas chercher à relancer la croissance en tournant le dos aux efforts budgétaires, a déclaré lundi Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne.

9. Le géant de la distribution Wal-Mart a accédé au rang de première entreprise américaine en termes de chiffres d’affaires, détrônant le groupe pétrolier ExxonMobil, selon le classement du magazine Fortune pour 2013 publié lundi. Deuxième du classement 2012, le géant de la distribution affiche un chiffre d’affaires de 469,2 milliard de dollars contre 449,9 milliards pour ExxonMobil, relégué à la deuxième place et suivi à distance par son concurrent Chevron (233,9 milliards).

10. Electronic Arts et Disney ont conclu un accord de licence suivant lequel l’éditeur de jeux vidéo développera des jeux adaptés de la saga « Star Wars » pour PC, consoles et matériels mobiles. Disney, qui a racheté Lucasfilm et la franchise en octobre pour 4,05 milliards de dollars, se réservera le droit de développer lui aussi des jeux, en ligne et mobiles, ont précisé les deux sociétés dans un communiqué, sans donner d’informations financières.