Les 10 infos éco du jour

1. La directrice générale du FMI Christine Lagarde, a estimé aujourd’hui, au lendemain des manifestations anti-austérité du 1er mai, qu’il n’y avait pas d’option alternative à la politique de consolidation budgétaire, dans une interview à la télévision suisse-romande. Interrogée par les journalistes de la Télévision suisse sur une option alternative à l’austérité, Mme Lagarde a répondu: « quelle est l’alternative? ». Selon elle, il n’est pas possible de recourir davantage à l’emprunt, ni de « refaire » du déficit, ni de faire une politique de relance, qui n’aurait pas les moyens financiers adéquats.

2. Le député UMP Henri Guaino a soutenu vendredi la « démarche » du ministre Arnaud Montebourg qui a bloqué le rachat de Dailymotion, filiale d’Orange, par le géant américain de l’internet Yahoo! Interrogé par RTL sur ce dossier, l’ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy à l’Elysée a jugé « légitime que l’Etat se pose ce genre de questions ».

3. Air France-KLM a annoncé vendredi une réduction de sa perte d’exploitation et de sa dette nette au premier trimestre à la faveur d’économies de coûts, mais ne s’est pas risqué à des prévisions de résultats pour cette année, en l’absence de véritable visibilité pour le secteur du transport aérien. Le groupe aérien franco-néerlandais, numéro deux européen, a accusé une perte d’exploitation courante de 530 millions d’euros au premier trimestre (contre une perte de 611 millions pro forma sur la période correspondante de 2012), après avoir réduit de 1,7% son coût unitaire à change et prix du carburant constants.

4. Pierre Kosciusko-Morizet, le frère de Nathalie et fondateur de Price Minister.com, ne comprend pas l’opposition d’Arnaud Montebourg à l’entrée de Yahoo à 75% dans le capital de Dailymotion. « On est la risée mondiale de l’Internet », estime le frère de NKM, dans un entretien accordé à Rue89. Selon lui, la décision gouvernementale est « catastrophique » et met en péril la survie de l’entreprise. « Je pense que Dailymotion va mourir », prophétise le co-fondateur de PriceMinister.

5. BNP Paribas assure que son plan de réduction de coûts est désormais bien engagé alors que le contexte économique européen reste difficile et mise sur le lancement imminent d’une nouvelle offre digitale pour augmenter ses dépôts. La banque française a enregistré un bénéfice net en baisse au titre du premier trimestre, pénalisée par une base de comparaison défavorable et par une chute de 20% de ses revenus dans ses activités de banque de financement et d’investissement.

6. Le milliardaire Warren Buffett, 82 ans, a envoyé son premier tweet jeudi, gagnant plus de 45.000 adeptes en moins de 45 minutes. « Warren est dans la place », a déclaré « le sage d’Omaha » sous l’adresse « @WarrenBuffett. » La signature n’a pas été officiellement vérifiée par Twitter, mais elle a été confirmée par le magazine Fortune, qui a accueilli l’homme d’affaires jeudi pour une émission en direct sur le web.

7. Une majorité d’Allemands continue d’avoir confiance en l’euro et pense que la monnaie unique parviendra à surmonter la crisee, selon un sondage publié aujourd’hui par la première chaîne publique allemande ARD. 76% des Allemands sont d’avis que la monnaie unique « va surmonter la crise actuelle et exister encore dans quelques années ».

8. C’est un message d’encouragement et un avertissement qu’adresse l’OCDE à Enrico Letta, le tout récent président du Conseil italien à la tête d’une large coalition après deux mois d’impasse politique. Saluant dans une étude présentée ce jeudi «les progrès considérables dans le redressement des finances publiques et l’adoption de réformes de grande portée», l’Organisation internationale l’engage à poursuivre ces efforts face à la récession et les deux risques structurels que sont sa dette abyssale et son déficit de productivité.

9. Le site américain spécialisé dans la vente en ligne Amazon.fr a informé ses fournisseurs de la boutique de gros électroménager, les « produits blancs », que celle-ci allait être fermée, avance Les Echos. Une porte-parole d’Amazon.fr souligne toutefois que les clients du site continueraient de trouver des lave-vaisselle et lave-linge sur la plate-forme mettant en relation les particuliers entre eux, voire avec des professionnels.

10. En changeant de locaux, l’Urssaf des Côtes d’Armor a décidé de se faire un « petit » plaisir : 48 pins maritimes d’une valeur estimée à 67.200 euros, selon Ouest-France. « Ces pins reviennent à 1.400 euros l’unité. On aurait pu planter des arbres jeunes, à moins de 50 euros l’unité », explique un paysagiste au quotidien. La direction de l’Urssaf, passée de Saint-Brieuc à Plérin, a confirmé la somme avancée, arguant qu’il s’agissait du « seul luxe de notre bâtiment cubique ». « Et ça ne représente pas une part majeure de notre investissement de six millions d’euros », s’est encore justifié Guy Mascart, le directeur de l’établissement.