Les 10 infos éco du jour

1. L’austérité prônée par l’Allemagne est plus que jamais mise en cause dans l’UE après des critiques virulentes de socialistes français et l’aggravation de la crise en Espagne et en Italie, où le nouveau chef du gouvernement Enrico Letta a jugé que la relance ne pouvait plus attendre. « L’Italie se meurt par la faute de la seule austérité. Les politiques en faveur de la relance ne peuvent plus attendre », a déclaré M. Letta dans un discours-programme très attendu de ses partenaires européens et des marchés, inquiets de voir la troisième économie européenne s’enfoncer dans la récession.

2. La France a emprunté 7,827 milliards d’euros à court terme lundi sur le marché, à des taux en baisse et même négatifs pour l’échéance à trois mois, une première depuis janvier, a annoncé l’AFT. Le pays a levé 4,001 milliards d’euros à échéance trois mois, au taux négatif de -0,002%, selon l’Agence France Trésor, chargée de placer la dette sur les marchés. Un taux négatif signifie que les investisseurs sont prêts à perdre de l’argent en prêtant à la France.

3. Le Parlement chypriote doit commencer à débattre mardi du plan de sauvetage européen prévoyant un prêt de 10 milliards d’euros en échange de contreparties draconiennes, un mal nécessaire selon le ministre des Finances qui a appelé les députés à le ratifier sans délai. Le ministre, Haris Georgiades, a reconnu lundi que les choses seraient « très difficiles » pour Chypre, en raison des contreparties imposées par les bailleurs de fonds, l’Union européenne (UE), la banque centrale européenne et le Fonds monétaire international (FMI).

4. Le taux de chômage a diminué au Japon à son plus bas niveau depuis quatre ans et la consommation des ménages a fortement augmenté en mars sur fond d’espoir de relance, mais la production industrielle est toujours entravée par la difficile conjoncture mondiale. Le taux de chômage officiel s’est réduit à 4,1%, 0,2 point de moins qu’en février, a annoncé mardi le ministère des Affaires intérieures.

5. Les députés italiens ont voté lundi soir la confiance au gouvernement dirigé par Enrico Letta qui a présenté plus tôt une ambitieuse feuille de route pour relancer la croissance en Italie, changer le cap européen, moraliser la politique. Les députés ont voté à une large majorité, 453 « oui » alors que la majorité requise était de 303 voix, tandis que les sénateurs voteront mardi la confiance au gouvernement.

6. Vinci a annoncé lundi avoir remporté un contrat pour la première tranche des travaux de construction d’un campus universitaire au Royaume-Uni. Le montant du projet global est estimé à 450 millions de livres, soit 525 millions d’euros, a précisé le groupe dans un communiqué. Ce contrat prévoit la construction d’un centre de recherche, d’innovation et d’enseignement de 65.000 m2 le long de la baie de Swansea.

7. Fiat a publié lundi des résultats trimestriels en baisse et inférieurs aux attentes, les ventes de sa filiale américaine Chrysler ayant souffert dans l’attente du lancement d’un nouveau modèle. « Nous savions que nous allions ralentir pendant ce trimestre ; simplement, je ne pensais pas que nous allions ralentir autant », a reconnu Sergio Marchionne, qui dirige les deux constructeurs automobiles, lors d’une téléconférence avec des analystes et des journalistes.

8. Près de 11% des Français – soit plus de 3 millions de foyers – reconnaissent avoir récemment eu des difficultés à payer leur facture d’électricité, selon un nouveau baromètre Powermetrix-AFP lancé mardi qui confirme l’étendue de la « précarité énergétique » en France. Cette enquête a été menée cet hiver auprès d’un panel représentatif de 840 consommateurs par Wattgo, une société spécialisée dans la collecte et l’analyse de données sur la consommation électrique des Français, via des capteurs optiques placés sur leurs compteurs.

9. Air France a été condamné vendredi par le tribunal de grande instance de Bobigny à 30.000 euros de dommages et interêts pour des clauses abusives figurant dans ses contrats de vente aux voyageurs, a-t-on appris lundi auprès de l’UFC-Que Choisir et de l’avocat du transporteur. L’association de consommateurs avait porté plainte en 2009 contre plusieurs compagnies aériennes, dont Air France, en vue d’obtenir la suppression des clauses abusives de leurs « conditions générales de transport ».

10. Unilever, le géant anglo-néerlandais de l’alimentation et des cosmétiques  a annoncé mardi 30 avril qu’il offrait 293 milliards de roupies (4,1 milliards d’euros) pour acquérir 75% du capital coté de sa filiale indienne Hindustan Unilever (HUL), dont il est déjà l’actionnaire majoritaire. Ce projet, qui a fait bondir le titre de HUL de 20% à la Bourse de Bombay, répond à la volonté d’Unilever de renforcer sa présence sur les marchés émergents.