Les 10 infos éco du jour

1. Le ministre de l’économie, Pierre Moscovici, a condamné les propos de Claude Bartolone sur la nécessité d’une « confrontation » avec l’Allemagne sur les questions économiques.  « L’idée qu’il faudrait une confrontation avec l’Allemagne est fausse et totalement contre-productive », tonne-t-il dans un entretien au Monde. « D’abord parce qu’elle part du présupposé inexact selon lequel nos difficultés viendraient pour l’essentiel de l’Allemagne. Ensuite, et surtout, parce qu’elle méconnait la façon dont fonctionne l’Europe ».

2. Le gouvernement va supprimer le fichage par la Banque de France (BdF) des entrepreneurs dont la société a été liquidée, qui rendait les banquiers « réticents » à leur accorder un nouveau crédit, a annoncé lundi la ministre des PME Fleur Pellerin sur RMC Info-BFM TV. La suppression de l’indicateur 040 de la Banque de France est la reconnaissance d’un « droit à la seconde chance », a indiqué Mme Pellerin, à quelques heures de la clôture, en fin de journée, des Assises de entrepreneuriat.

3. Le parlement grec a adopté dans la nuit de dimanche à lundi une loi sur de nouvelles mesures de rigueur réclamées par la troïka (UE-BCE-FMI) comprenant surtout la restructuration du secteur public et le renvoi de milliers de fonctionnaires. La loi a été adoptée, à l’issue d’un débat houleux à l’assemblée, par 168 voix sur un total de 292 députés présents. 123 députés ont voté contre tandis qu’un député a simplement voté « présent ». Prévoyant le renvoi d’ici à 2014 de 15.000 fonctionnaires, dont 4.000 en 2013, une mesure inédite, cette loi ouvre la voie à la poursuite des versements de prêts de la zone euro et du FMI à la Grèce, d’un total de 8,8 milliards d’euros.

4. L’opposition socialiste, qui réclame une renégociation du plan de sauvetage accordé au Portugal en mai 2011, s’engage à poursuivre des politiques de discipline budgétaire s’il gagne les prochaines élections législatives. « Rigueur budgétaire, contrôle des dépenses sont des mots qui ne disparaîtront du vocabulaire du PS », a déclaré Antonio José Seguro, secrétaire général du PS dans son discours de clôture du congrès de son parti qui avait lieu depuis vendredi à Santa Maria da Feira, dans le nord.

5. L’ex-trader de la Société générale Jérôme Kerviel, condamné en appel à trois ans de prison et 4,9 milliards d’euros de dommages et intérêts, prépare diverses contre-attaques judiciaires, a déclaré dimanche à l’AFP son avocat Me David Koubbi. L’ancien trader a rencontré récemment le président d’Action justice Roland Agret, victime d’une erreur judiciaire. L’ancien détenu, prenant la défense de Jérôme Kerviel, a publié samedi une lettre ouverte à l’adresse du PDG de la banque.

6. Cinq candidats sont en lice pour reprendre les rênes du groupe d’hôtellerie Accor, parmi lesquels l’actuel directeur général de transition, Yann Caillère, mais aussi le président de Canal+, Bertrand Méheut, affirme le Journal du Dimanche. Après le débarquement brutal en début de semaine pour divergence stratégique de Denis Hennequin, une gouvernance intérimaire a été mise en place à la tête du numéro six mondial de l’hôtellerie, le temps de chercher un nouveau patron.

7. Le Livre blanc de la défense qui doit être remis lundi à François Hollande prévoit une poursuite de la baisse des effectifs de l’armée française à hauteur de 5.000 postes par an en moyenne sur la période 2016-2019, soit 20.000 au total, rapporte le quotidien Les Echos. Selon le quotidien, il prévoit en outre un budget de la défense de 179,2 milliards d’euros hors pensions sur la période 2014-2019 couverte par la prochaine loi de programmation militaire.

8. Si les marques de vêtements haut de gamme ont été très nombreuses, elles aussi, à délocaliser leur fabrication, certaines ont décidé de continuer de produire ou même de revenir en France et y voient de nombreux avantages, malgré le coût que cela peut représenter. »Réindustrialisation: utopie ou réalité? ». Le thème était au centre d’une table ronde organisée au Festival international de la mode et de la photographie de Hyères (Var), qui se termine dimanche. Des professionnels du secteur se sont livré à l’exercice, après la présentation d’un « tableau industriel morose » par le modérateur Laurent Raoul, professeur à l’Institut français de la mode (IFM).

9. Volkswagen conservera ses usines en Europe en dépit de la conjoncture économique locale qui est médiocre et qui nécessitera d’adapter la production, au risque de tailler dans les effectifs intérimaires, a déclaré le président du directoire Martin Winterkorn. Dans un entretien à la chaîne autrichienne ORF diffusé vendredi soir, Winterkorn précise que VW ne suivra pas l’exemple d’autres constructeurs qui ont revu leur production à la baisse en Europe.

10. Malgré l’essor du commerce en ligne, les Français demeurent attachés aux points de vente physiques, préférant aux trois quarts faire leurs achats en magasin plutôt que sur internet et plébiscitant les contacts humains permis par la vente « à l’ancienne ». Selon un sondage Ipsos publié lundi, 72% des Français déclarent préférer faire leur shopping en magasin plutôt que sur internet.