Les 10 infos éco du jour

1. Le ministre français de l’Economie, Pierre Moscovici, a farouchement nié jeudi avoir connu depuis décembre 2012 l’existence du compte suisse de l’ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac, comme l’écrit Valeurs actuelles. Selon l’hebdomadaire, il aurait secrètement chargé une quinzaine de fonctionnaires d’obtenir des informations des autorités suisses dans le cadre de ce que Bercy a appelé l’opération « Muraille de Chine » pour isoler Jérôme Cahuzac, qui a avoué la semaine dernière avoir un compte à l’étranger.

2. Le Conseil constitutionnel a censuré jeudi la création d’un bonus-malus sur la consommation d’énergie, mesure phare de la première loi du gouvernement sur la politique énergétique, estimant que son champ d’application était une source d’inégalité. Le Conseil avait été saisi en mars par des députés de l’opposition, qui dénonçaient plusieurs dispositions du texte comme ce « bonus-malus » énergétique, mais aussi la procédure d’effacement de consommations et celle relative aux éoliennes.

3. La restructuration chez PSA Peugeot Citroën, annoncée en juillet par le groupe qui avait longtemps démenti tout projet de cet ordre, doit se solder par plus de 11.000 suppressions d’emplois , notamment par le biais de la fermeture du site d’Aulnay-sous-Bois qui doit être entérinée le 19 avril. Le plan social prévoit quelque 2.500 suppressions de postes à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), qui va fermer ses portes début 2014, et 1.400 à Rennes. Au total, 11.214 emplois seront supprimés entre mai 2012 et mi-2014 chez le constructeur automobile, dont une partie par des départs naturels non remplacés.

4. Les suites du sauvetage de Chypre sont à l’ordre du jour de la réunion des ministres des Finances vendredi et samedi à Dublin, qui leur donnera aussi l’occasion de débattre des réticences croissantes de l’Allemagne à engager l’union bancaire. Les discussions sur Chypre pourraient être animées car des documents dont Reuters et plusieurs autres médias ont eu connaissance mercredi montrent que le montant total du sauvetage pourrait atteindre 23 milliards d’euros, soit six milliards de plus qu’évoqué initialement, un surcoût dont l’Etat chypriote devrait assumer seul la charge.

5. Jean-Marc Ayrault recadre ses ministres qui lui demandent d’infléchir la politique de rigueur budgétaire. Principal visé, Arnaud Montebourg, qui avait déclaré dans Le Monde « le sérieux budgétaire, s’il tue la croissance, n’est plus sérieux. Il est absurde et dangereux. »  « Je n’ai pas aimé qu’on conteste la politique du gouvernement», a assuré Jean-Marc Ayrault ce matin sur RTL.

6. La dégringolade des immatriculations en France met à mal certains groupes automobiles mais aussi leurs concessionnaires. Au premier trimestre, les immatriculations ont reculé de 15%, après un plongeon de près de 14% en 2012. Si la chute devrait ralentir d’ici la fin de l’année, le marché pourrait quand même tomber à 1,8 million de voitures neuves vendues, soit un niveau équivalent à celui de 1998. La situation pèse de plus en plus sur les concessionnaires, au nombre de 5.000 dans l’Hexagone et qui représentent 120.000 emplois.

7. La Banque mondiale a annoncé jeudi qu’elle allait prêter 3 à 5 milliards de dollars par an à l’Inde pendant les quatre prochaines années dans le cadre de sa nouvelle stratégie d’éradication de l’extrême pauvreté. Quelque « 60% de ces fonds financeront des projets soutenus par les gouvernements locaux et la moitié de cette somme, soit 30% du financement global, ira vers les Etats indiens à faible revenu » et dénués de services publics, a précisé la Banque mondiale dans un communiqué.

8. DE Master Blenders (Douwe Egberts, L’Or, Maison du Café, Senseo) a accepté ce vendredi matin une offre légèrement révisée de la société d’investissement allemande Joh A Benckiser (JAB). L’offre soumise est de 12,50 euros par action. À ce prix, D.E Master Blenders est valorisé à environ 7,5 milliards d’euros.

9. Le secrétaire américain au Trésor, Jack Lew, a réaffirmé jeudi l’opposition de Washington à une taxe sur les transactions financières, dite Tobin, notamment défendue par l’Allemagne et la France. « Je pense que le concept auquel vous faites allusion est très problématique », a déclaré Jack Lew, en réponse à une question d’un élu démocrate de la Chambre des représentants.

10. Le patron de la chaîne de hamburgers Burger King, propriété du fonds d’investissement brésilien 3G, va prendre les rênes du groupe de sauces Heinz, mondialement connu pour son ketchup, dont l’acqusition par 3G et Berkshire Hathaway est en train d’être finalisée.