Les 20 marques de l’été : Ray-Ban, indémodable depuis 80 ans

En 1927, un lieutenant de l’armée américaine demande à un opticien de lui créer des lunettes « protectrices panoramiques et enveloppantes ». En 1933, l’US Air Force commande ce modèle pour ses pilotes de chasse et prend le nom d’Aviator, la plus célèbre des lunettes de soleil est née. En 1952, Ray-Ban lance la « Wayfarer », un autre modèle mythique. Elle sera porté par de nombreuses stars Hollywoodiennes. A l’aube des années 2000, Bausch & Lomb qui détient la marque vend Ray-Ban au groupe Luxottica, une entreprise italienne leader dans la fabrication de montures. En 2013, Ray-Ban a vendu 14 millions de paires de lunettes.

+

+

Le saviez-vous ?


La marque atteint un pic de popularité dans les années 1980, grâce à la superstar américaine Michael Jackson qui porte des Ray-Ban dans ses clips.

***

Ray-Ban est la contraction de « Ray-Banner » qui signifie « bannir les rayons du soleil ».

+

+

3 questions à … Yoann Ohayon, responsable des achats montures pour Optical Center

Durant la période estivale, que représente Ray-Ban en termes de vente pour votre enseigne ?
Ray-Ban est clairement le produit phare. Quand nous arrivons en période estivale, à partir d’avril jusqu’au mois d’août, nos quantités de Ray-Ban augmentent en magasin. Mais de manière générale cette marque représente 50% des lunettes solaires vendues dans nos boutiques. C’est en partie grâce au développement de partenariats avec Ray-Ban pour des opérations commerciales etc… Ils savent faire de la communication et être aux endroits où il faut.

Pourquoi vos clients achètent-t-ils des Ray-Ban ? Pour le style ou pour l’héritage de la marque ?
L’héritage de la marque très est important. La communication de la marque est avant tout basée sur de la com’ de personnalité. Dans les années 80 on se souvient de Tom Cruise dans Top Gun, aujourd’hui c’est Nicolas Sarkozy, Jude Law, Kate Moss…. Ce système  de communication permet de donner une image de réussite et de pouvoir. Les gens qui portent une Ray-Ban, se disent « je suis au top ». De manière générale, quand on vend une Ray-Ban, c’est un client qui veut « suivre la tendance » ou chercher à « ressembler » à son idole.

Est-ce une marque qui s’installe durablement dans le paysage de la mode mondial ou s’agit-il d’un simple effet de mode ?
La marque va perdurer dans le temps car la recette fonctionne. Pour vendre une paire de lunettes, il y a deux aspects que regarde le client : le côté technique, les performances, le confort… et l’aspect émotionnel : ce que représentent la lunette et la marque. Ray-Ban a su jouer sur le côté technique, avec ses verres polarisés PX3+, PX+ : ce sont des verres très performants et spécialisés pour le confort. Ils ont su aussi travailler leur communication : le client veut être à la mode grâce à Ray-Ban. Il y a enfin le facteur prix. Une paire va de 119€ jusqu’ à 2000-3000€. Cela en fait un produit de luxe accessible et intergénérationnel.

+

+

Le saviez-vous ?

Luxottica qui détient Ray-Ban depuis 1999 commercialise également des lunettes sous les marques Persol, Versace, Prada et Vogue.

+

+

La pub : Ray-Ban, un rien vous habille ! (1995)

<< Précédent –  Suivant >>