Les 5 buzz éco du jour à ne pas râter !

1. Gérard Jugnot : « Oui, c’est vrai qu’on paye beaucoup, c’est un peu violent pour les nouveaux riches. » L’acteur était l’invité de Nikos Aliagas sur Europe 1. Interrogé au sujet de l’exil fiscale de Gérard Depardieu et du cachet de certains acteurs, le comédien répond non sans humour : « D’abord, moi, je ne suis pas très très bon dans les langues étrangères mais si on pouvait m’envoyer un petit mot ou une boîte de chocolat pour me remercier, ce serait quand même sympathique vu tout ce qu’on a donné », a poursuivi Gérard Jugnot.

2. Un Napoléon en or, d’une valeur de 300 euros, en guise de fève a été caché dans l’une des galettes des rois qui seront mises en vente, ce dimanche de l’Epiphanie, à L’Hostellerie de la Poste, à Avallon, dans l’Yonne.

3. 25 films sortis en 2012 étaient dotés d’un budget supérieur à 10 millions d’euros et seulement 11 films sont  rentables ! Soit 9% des sorties de l’année. C’est ce que révèle une enquête de BFM Business. Parmi les films à l’équilibre : Les Kaïra de Franck Gastambide,Le prénom avec Patrick Bruel, Adieu Berthe de Bruno Podalydès ou encore le dernier épisode de Kirikou.

4. Un bar de Tokyo propose depuis la rentrée une formule « café calin », permettant de dormir à côté d’une jolie fille. Pour cela comptez 50 euros plus un droit d’entrée de 25 euros. Mais attention, vous pouvez vous allonger à côté d’une fille, mais sans la toucher. Ensuite, toutes les options sont à 1000 yens, soit près de 9 euros. 1000 yens pour la caresser (sobrement), 1000 yens pour la prendre dans ses bras, et 1000 yens pour la voir se changer… ou 1000 yens pour dormir la tête sur ses genoux !

5. Bardot et Depardieu sont des « crétins finis » a lancé Daniel Cohn-Bendit sur BFMTV. « S’ils veulent tous finir avec Poutine, qu’ils se mettent dans son lit », a-t-il lâché au micro de la chaîne d’informations.