Les 5 chiffres clés d’un Noël de crise

Pour les fêtes de fin d’année, les français réduiront leur budget, c’est ce que révèle un sondage CSA.  Voici les 5 chiffres clés d’un Noël placé sous le signe de la crise.

Selon un sondage CSA pour M6, une majorité de Français prévoient de dépenser moins d’argent pour les fêtes par rapport à 2010. Crise et pessimisme ambiant oblige, les Français seront moins généreux pour les fêtes de fin d’année. Voici les chiffres qu’il faut retenir.

37% des sondés vont réduire leur budget cadeau. Mais attention, 75% d’entre eux prévoient de dépenser plus ou autant pour les cadeaux des enfants. Autrement dit, ce seront les amis et le reste de la famille qui seront pénalisés lors de l’ouverture des paquets au pied du sapin !

48% des personnes interrogés réduiront leur budget alcool. Une mauvaise nouvelle pour les cavistes et pour le marché du champagne. Alors que 185 098 656 millions de bouteilles ont quitté la Champagne en 2010. Un chiffre en progression depuis 2001.

57% dépenseront moins pour les décorations. Crise oblige, la décoration est un des postes qui connaitra le plus de restriction cette année. Mais pas pour tout le monde…Selon le Mirror, Victoria Beckham, a dépensé plus de 40 000 euros pour décorer sa résidence anglaise, dans le Hertfordshire, à l’occasion des fêtes.

27% seulement des sondés réduiront leur budget nourriture. Elément essentiel des fêtes de fin d’année, la nourriture est le poste de dépense qui connaitra le plus petit coup de frein. Pour cette édition 2011, entre les cadeaux et les repas, le budget devrait avoisiner les 600 euros par foyer.

63% pensent que leur pouvoir d’achat va diminuer en 2012. Cette crainte d’une baisse de leur pouvoir d’achat est particulièrement sensible chez les cadres et professions libérales (74%) et les 50-64 ans (73%).