Les Européens du sud travaillent plus et plus longtemps que les Allemands (

AFP

Les Européens du sud travaillent beaucoup plus et parfois plus longtemps que les Allemands, selon une étude qui, statistiques à l’appui, bat en brèche de récents propos d’Angela Merkel fustigeant en pleine crise de la dette un laxisme social de la Grèce, de l’Espagne et du Portugal.

« Les Allemands travaillent beaucoup moins (sur l’année, au cours de leur vie) que les Européens du sud. Ils ne travaillent pas non plus plus intensément », écrit Patrick Artus, chef économiste de la banque française Natixis et rédacteur de cette étude qui s’appuie notamment sur des chiffres de l’OCDE et d’Eurostat.