Les patrons français ne font pas pleurer, mais comparés aux américains, aux anglais et même aux allemands, ils pourraient faire pitié

Pas question de faire pleurer sur le sort des grands patrons français, mais quand on compare leurs salaires à ceux des américains et même des allemands, on tombe de sa chaise. Les Français sont misérables.

Quitte à être patron, il faut s’installer partout sauf en France. Contrairement à une idée reçue, le grand patron français est plutôt mal payé, maltraité par les syndicats et les responsables politiques, poursuivi très souvent par le fisc ou la justice et montré du doigt comme profiteur sans cœur.

Alors non, pas question de pleurer, mais en revanche on pourrait relativiser les commentaires comme disait Einstein… parce qu’en rémunération aussi, tout est relatif.

Les faits nous sont offerts par l’agence Bloomberg qui a établi le classement mondial des grands patrons selon leur lieu de résidence. Bloomberg a pris la rémunération globale des patrons d’entreprises cotées en bourse dans 25 pays du monde en ne retenant à chaque fois que les entreprises les plus importantes et inscrites dans l’indice boursier le plus connu dans le pays. En France, Bloomberg a pris les entreprises du Cac 40, en Allemagne, celles du Dax… etc.

Les patrons français n’arrivent qu’en 18e position avec un salaire annuel moyen de 2,8 millions de dollars.

Les mieux lotis, les mieux rémunérés sont les Américains avec une rémunération moyenne de 16,95 millions, avec certains dirigeants dont le revenu est stratosphérique… Puisque le winner, David Zaslav le directeur général de discovery communication ramasse 158 millions de dollars. Satya Nadella, le directeur général de Microsoft gagne 85 millions de dollars.

En deuxième position du classement mondial, on trouve les Suisses avec en moyenne 10,6 millions de dollars et les Britanniques avec 9,61 millions de dollars par an en moyenne.

A côté de ce classement de 25 pays (le classement complet ci-dessous), les analystes de Bloomberg ont aussi classé les patrons en fonction du pouvoir d’achat local. Ils ont comparé la paie du dirigeant avec le PIB par habitant et classé les pays où le dirigeant est le plus riche par rapport à la population locale. Bref, le classement des pays où les inégalités sont les plus grandes.

En tête du hit parade des inégalités, l’Afrique du Sud est le pays où les riches sont les plus riches par rapport à la moyenne, suivie de très près par l’Inde. Mais les pays anglo-saxons, les Etats-Unis, la Grande Bretagne, le Canada, sont également en tête du plus grand écart de richesse entre les mieux payés et la moyenne. Ce différentiel s’explique par le fait que les très riches aux Etats-Unis ou en Grande Bretagne sont vraiment très riches.

Ce phénomène s’explique aussi par le fait que ces pays attirent beaucoup de patrons résidents d’origine étrangère. Il y a beaucoup d’Asiatiques, de japonnais qui sont originaires de cultures où la fortune doit être discrète qui se sont expatriés avec leur entreprise.

Dans les pays très égalitaires aussi, comme le Danemark, la Suède ou la Norvège, beaucoup de patrons se sont également expatriés.

La France n’est donc pas le pays où il fait bon « être un grand patron » (les Allemands, les Suisses, les Hollandais et les Espagnols sont beaucoup mieux payés) la France est au fond de la classe où elle peut jouer avec les Finlandais, les Japonais (ceux qui sont restés au Japon) ou les Polonais.

La critique dont ils sont l’objet est un peu ridicule. Le patron français gagnera toujours moins qu’un footballeur de ligne 1 du championnat. Et parfois, en période électorale, on jettera des cailloux au grand patron et des fleurs au footballeur ? Le rêve a plus de prix que le Job.

Comprenne qui pourra, c’est la France. On ne va pas pleurer. En pleine campagne électorale on pourrait au moins éviter de brocarder le système et essayer de comprendre.

Le classement complet des pays où il fait bon être patron (source Bloomberg)

Le classement
1 – États-Unis 16,95 millions de dollars
2 – Suisse 10,58 millions
3 – Royaume-Uni 9,61 millions

4 – Canada 9,32 millions
5 – Pays-Bas 8,66 millions
6 – Allemagne 8,36 millions
7 – Afrique du Sud 7,14 millions
8 – Norvège 6,96 millions
9 – Espagne 6,15 millions
10 – Singapour 5,60 millions
11 – Australie 5,45 millions
12 – Corée du Sud 4,25 millions
13 – Israël 4,11 millions
14 – Hong Kong 3,81 millions
15 – Danemark 3,79 millions
16 – Suède 3,67 millions
17 – Inde 3,10 millions
18 – France 2,84 millions

19 – Finlande 2,54 millions
20 – Japon 2,40 millions
21 – Autriche 2,21 millions
22 – Malaisie 1,76 million
23 – Pologne 650.000 dollars
24 – Chine 640.000 dollars
25 – Thaïlande 60.000 dollars