Les riches ont été les grands bénéficiaires des années d’avant la crise

LeMonde.fr

LeMonde.fr

La question des très hauts revenus a émergé en France pour trois raisons : d’abord, parce que, ces dernières années, les plus riches ont vu leurs revenus et leur niveau de vie augmenter beaucoup plus fortement que le reste de la population ; ensuite, parce que la fiscalité à laquelle ils sont soumis s’avère moins lourde qu’elle ne devrait l’être, rompant avec le principe de progressivité qui est censé fonder le système fiscal. Enfin, parce que ces deux éléments sont devenus difficilement supportables avec la crise, puis la nécessité d’appliquer des mesures de rigueur afin de réduire les déficits publics.