Les soldes d’été décoivent en magasins

Le Figaro.fr

Le Figaro.fr

Les ventes en ligne sont en hausse de 20% sur les quatres premières semaines.

Rue de Passy, dans le XVIe arrondissement de Paris, les commerçants font grise mine. Les soldes d’été, qui s’achèvent lundi, y ont été décevants , comme un peu partout dans l’Hexagone. Hors vente à distance et en ligne, les ventes de vêtements ont chuté de 6% pendant la première quinzaine, la plus active, a indiqué dimanche l’Institut français de la mode (IFM). «Il n’y a même pas eu une semaine de beau temps. Ce n’est pas propice à la vente de t-shirts», explique Jean-Marc Génis, président de la Fédération des enseignes de l’habillement. Pour lui, «il reste du stock» dans les magasins. Résultat, ceux-ci vont sans doute «accoler une semaine de soldes flottants» et «augmenter les rabais» pour écouler les invendus.