Les sous-traitants d’Apple débordés par le succès de l’iPhone 5

Le groupe taïwanais Foxconn , un des grands sous-traitants d’Apple, a admis qu’il n’était pas en mesure d’assembler l’iPhone 5 assez rapidement pour satisfaire la demande. « Nous ne pouvons pas répondre aux exigences d’Apple. Nos envois sont insuffisants (…) au regard de la forte demande du marché », a reconnu le président du groupe, Terry Gou, lors d’une conférence de presse mercredi soir. M. Gou a imputé ces délais au design particulier du dernier smartphone d’Apple qui complique, selon lui, le processus de production.Apple avait annoncé le 24 septembre avoir vendu plus de 5 millions d’unités de son iPhone 5. Ce chiffre avait toutefois déçu les analystes, qui pour certains espéraient le double. Or le même jour, l’opérateur télécom américain AT&T avait déploré ses stocks insuffisants face à la forte demande suscitée par le nouvel iPhone 5 d’Apple, confirmant les craintes sur la capacité d’Apple à produire suffisamment vite pour répondre à la demande. Foxconn, numéro un mondial des composants pour ordinateurs, produit en Chine où il emploie 1,2 million de personnes.