Matières premières, prix record !

Le prix des matières premières n’a jamais été aussi élevé et ça va continuer. C’est sans doute le phénomène économique le plus important. Les travaux de l’économiste Philippe Chalmin avec la publication du rapport cyclope dressent un diagnostic très simple :

Le prix mondial des matières premières a encore progressé de 30% en moyenne en 2010. 30%, c’est  6 fois plus vite que la croissance économique mondiale.

Avec des hausses assez hallucinantes :

– Le caoutchouc  +89%

– Le coton +65%

– Le fer, +62%

– L’étain +50%

– Le cuivre 46% à 10 000 dollars la tonnes.

Même phénomène pour les matières agricoles. Le blé +26% et le maïs + 15% .

Paradoxalement, c’est le pétrole qui a été le plus stable sur l’année à 80 dollars le baril.

Pourquoi ?

Pour une seule raison, la demande des pays émergents et notamment la Chine. Il y a certes de la spéculation qui accroit la volatilité des cours, mais le facteur de hausse c’est le risque de pénurie. Et ça va continuer à moins que les chinois arrêtent de consommer et de travailler…

Que peut-il se passer ?

Il va se passer comme toujours dans l’histoire économique des ajustements. Parce que le prix rend intelligent. Le prix des matières premières poussent à l’innovation, à la recherche de nouvelles formules.

Le prix pousse des entreprises à chercher des nouvelles sources d’énergie, les gaz de schistes par exemple, même si les français n’en veulent pas parce que ça va abimer le Larzac… Les énergies naturelles, on prospecte sous la calotte glacières par exemple ou il y a d’énorme réserves de pétrole. Enfin, le prix doit rendre le consommateur intelligent. Il y aura des ajustements mais comme toujours ils ne seront pas très faciles à vivre pour tout le monde.