MES : Trois pays veulent déjà faire machine arrière !

L’Allemagne, les Pays-Bas et la Finlande ont publié mardi un communiqué commun semblant revenir sur l’essentiel de ce qui avait été convenu lors du sommet européen de juin en matière de recapitalisation directe des banques en difficulté. Ces trois pays établissent les conditions en vertu desquelles ils seraient disposés à autoriser le futur Mécanisme européen de stabilité (MES) à recapitaliser le secteur bancaire. Le texte fait la distinction entre les problèmes que le secteur bancaire pourrait rencontrer à l’avenir et ceux du moment, déclarant en substance qu’il est de la responsabilité des pays concernés de traiter la question des banques très endettées d’Espagne, d’Irlande et de Grèce. « La recapitalisation directe sous MES ne doit pas être employée à régler de vieux problèmes » glissait un responsable de la zone euro. Les pays concernés apprécieront…