Moralisation de la vie politique : Ce que François Hollande a annoncé

Conséquences de l’affaire Cahuzac, François Hollande s’est exprimé, pour la seconde fois en une semaine, à la télévision. Le président de la République a estimé qu’il fallait lutter « contre les dérives de l’argent ». Pour François Hollande, lutter « contre la fraude c’est la condition pour faire respecter l’égalité devant la fraude ». Le Président a ainsi annoncé une série de mesure.

D’une part, les règles concernant la publication du patrimoine seront « entièrement revues » et une « haute autorité indépendante » contrôlera les déclarations de patrimoine et d’intérêts des parlementaires, ministres, responsables des grands exécutifs locaux et dirigeants des grandes administrations.  D’autre part, le Président souhaite étendre l’interdiction du cumul d’un mandat parlementaire avec certaines activités professionnelles. François Hollande a également annoncé la création d’un parquet financier qui sera spécialisé sur les affaires de corruption et de grandes fraudes fiscales. Enfin,  un office central de lutte contre la fraude et la corruption sera créé et les banques française devront rendre publique chaque année une liste de leur filiale pays par pays.