Nouveau record du taux de chômage dans la zone euro

11%, c’est le taux de chômage dans la zone euro au mois d’avril. Triste record.

Le nombre de chômeurs n’arrête pas de gonfler depuis un an pour atteindre 17,4 millions de chômeurs dans les seuls pays de la zone euro pour le mois d’avril. C’est 110.000 de plus que le mois précédent. Si l’on prend l’ensemble de l’UE, on touche les 24,3 millions de personnes en recherche d’emploi. Sans surprise, l’Europe est, une fois de plus, coupée en deux. Au nord, les pays où il y a du travail : En Allemagne avec 5,4% de la population active au chômage. Idem pour l’Autriche (3,9%) ou encore le Luxembourg et les Pays-Bas (5,2%) Au sud, les pays qui sont à  genoux. C’est le cas de la Grèce avec 21,7% de sa population au chômage, la Lettonie et le Portugal (15,2%) et l’Espagne et ses 24,3%.Les autres pays, comme l’Italie et la France sont dans la moyenne. Entre 10 et 11%.

Ces chiffres, marquent le désastre de la crise et la désespérance sociale mais le plus grave ce sont les chiffres du chômage des jeunes. Plus de 5 millions de jeunes de moins de 25 ans sont au chômage avec des taux à peine imaginable. 25% en France, 35% au Portugal, 50% en Espagne et en Grèce. Ce qui est surréaliste dans cette affaire, c’est de voir des gouvernements européens tourner en rond autour des identités nationales  et des égoïsmes nationaux. Entre la menace sociale et le risque de faillite des banques espagnoles, on n’est plus en Europe, on est sur le Titanic.