Obama et Boehner en négociation pour enrayer le « mur budgétaire »

Les négociations entre Barack Obama et le chef républicain John Boehner font un petit pas de plus. Une annonce positive, à deux semaines de la date butoir pour résoudre le problème du « mur budgétaire ». Obama a cédé  sur la fiscalité, acceptant de taxer les revenus supérieurs à 400 000 dollars, alors que sa volonté était de commencer à 250 000 dollars. John Boehner avait de son côté accepté d’augmenter la taxe sur les revenus supérieurs à un million de dollars, ce qu’il refusait auparavant. « A chaque fois que le président s’éloigne des offres irréalistes qu’il a faites précédemment, c’est un pas dans la bonne direction », a commenté hier soir le porte-parole de John Boehner, Michael Steel.

Cependant, il trouve la proposition d’Obama trop légère au niveau de la réduction des dépenses publiques. « Nous espérons continuer les discussions avec le président de façon à parvenir à un accord qui soit réellement équilibré et qui commence à résoudre notre problème de dépenses publiques », a-t-il ajouté. L’accélération des négociations laisse espérer une sortie de crise prochaine grâce à l’augmentation des impôts et la baisse des dépenses publiques.