OCDE : Les prévisions qui changent tout

L’OCDE a rendu public ses prévisions de croissance jeudi. Des chiffres qui sont bien en dessous que ce qu’espéraient les candidats à l’Élysée. Une remise en question du chiffrage des programmes risque d’être à l’ordre du jour.

0,3 %, c’est le taux de croissance attendu en 2012 en France par l’OCDE. Un tout petit chiffre qui donne une grosse claque à la France et à toute la zone euro. Après une période très courte de récession, la France devrait reprendre un peu de vigueur mais franchement pas de quoi nous remettre sur pied. Tous les pays de la zone euro seront affectés par ces prévisions un peu molle. Tous, sauf l’Allemagne et, au niveau mondial, les émergents. L’Amérique se relève mais l’Europe est plombée. Il y a six mois l’OCDE nous annonçait 2% de croissance pour la zone euro sans savoir que l’on dansait sur le volcan des dettes grecques.

Une douche froide pour le gouvernement français qui tablait sur 1% de croissance pour 2012. Le PS a fait son programme sur la même perspective. Nous ne ferons que 0,3 %, ça veut donc dire que les programmes sont dépassés et que les engagements d’équilibre budgétaires ne seront pas tenus. Si les candidats n’actualisent pas les projets en prévoyant des réductions de dépenses publiques, on va, à droite comme à gauche nous raconter des histoires.  On verra donc dans les jours qui viennent si François Hollande rectifie le tir. On verra Lundi,  quel est le chiffrage du programme de Nicolas Sarkozy. Il devait le présenter aujourd’hui mais le candidat de l’UMP s’est donné, semble-t-il  quelques jours pour intégrer cette mauvaise nouvelle. Ça va être sportif.