Perte du triple A « il n’y aura pas de conséquence dramatique »

Selon différentes sources, la France serait sur le point de perdre son triple A. Analyse avec Fabrice Cousté de CMC Markets.


Est-ce que cette potentielle dégradation est une surprise ?
Non. Il faut bien comprendre que du moment que l’on est mis sous surveillance, c’est évidemment difficile de faire machine arrière. On voit que les marchés ont déjà anticipé la tendance baissière. On dit bien que les marchés achètent la rumeur et vendent la nouvelle.

Quelles vont-être les conséquences ?
La principale conséquence, c’est surtout que ça va casser la tendance de reprise. Mais au delà de ça, il n’y aura pas de conséquence dramatique, puisque les marchés ont anticipé cette baisse. Pour vraiment prendre la mesure de l’annonce, il faudra attendre la prochaine adjudication française pour découvrir quels seront les taux qui lui sont proposés. Ils ne devraient pas dépasser les 5%.

Et les conséquences politiques ?
Et bien, la réponse est simple : Ca veut dire qu’il va falloir trouver des recettes supplémentaires. Un troisième plan de rigueur ou une nouvelle taxe.

Pourquoi Fitch annonce le maintien du AAA alors que S&P va certainement nous dégrader ?
L’agence de notation, émet une opinion vis-à-vis des investisseurs. Si on perd le triple A avec S&P et que Fitch, lui, maintient la note ça veut aussi dire que l’on peut avoir des chances de vite le regagner. Moody’s va possiblement verser du côté de S&P. Il n’est pas impossible que l’on est une dégradation avant la fin du mois.