Philippe Marini – Affaire Cahuzac : « Moscovici avait la possibilité d’aller plus vite ! »

Le sénateur UMP de l’Oise, Philippe Marini, était l’invité d’Europe 1 ce matin. Celui qui est également président de la commission des finances du Sénat, est revenu sur sa visite, avec Gilles Carrez, à Bercy suite aux informations de Valeurs Actuelles qui mettent en cause Pierre Moscovici dans l’Affaire Cahuzac. Le Sénateur explique n’avoir « rien trouvé de décisif mais ce n’est pas la fin de l’histoire ».  En effet, Philippe Marini estime que l’administration de Bercy « est fidèle aux ministres et se comporte comme un bouclier ». Le Sénateur considère qu’il est peu vraisemblable que Bercy n’est pris aucun contact avec la Suisse avant fin janvier. Philippe Marine indique que Pierre Moscovici et son équipe ont certainement « cru les dénégations de Jérôme Cahuzac, mais ils avaient la possibilité d’aller plus vite. Ils pouvaient traiter de ce sujet, mais ils ne l’ont pas fait, ils ont louvoyé et attendu que l’avenir soit meilleur, que ça se résolve tout seul ».

Regardez Philippe Marini sur Europe 1 :

http://www.dailymotion.com/video/xyxwy1

Chargement des commentaires ...