Pierre Moscovici : « Je ne suis pas candidat » à la présidence de l’Eurogroupe

En réponse aux rumeurs qui circulent sur sa future présidence à l’Eurogroupe, Pierre Moscovici rétorque qu’il « n’est pas candidat ». Le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble et l’actuel président Jean-Claude Juncker avaient évoqué son éventuelle nomination. « Aujourd’hui, c’est M. Juncker qui a quitté ses fonctions qu’il a créées et qu’il occupait de manière remarquable. Il est très difficile à remplacer et on va y réfléchir collectivement », précise Moscovici. Mais il ne ferme pas complètement la porte à l’opportunité. « Je ne suis pas candidat aujourd’hui, je ne fais pas campagne aujourd’hui » car ce serait « prématuré », a-t-il précisé à l’AFP. « Pour autant, ça ne signifie pas que la France et moi-même nous désintéressons de la présidence de l’Eurogroupe », une « responsabilité importante pour faire face à la crise de la zone euro », a-t-il affirmé. Le nouveau président sera désigné « dans les semaines qui viennent », « entre maintenant et janvier », a assuré le ministre français.
Chargement des commentaires ...