Plan de rigueur Fillon : « Pas assez de mesures pour relancer la croissance »

L’avis de trois personnalités du monde de l’investissement et de l’entreprise sur les mesures d’austérité dévoilées par François Fillon.

François Fillon a annoncé lundi matin de nouvelles mesures d’austérité afin d’économiser 7 milliards d’euros en 2012 et parvenir à un équilibre des finances publiques en 2016. Parmi elles, une hausse du taux de la TVA à 5.5 % et des objectifs de réductions des dépenses publiques. Des mesures qui suscitent le débat dans le monde des affaires. Voici l’avis de trois personnalités du monde de l’entreprise et de l’investissement. Fabrice Cousté, de CMC Marketss, Jean-Eudes du Mesnil de la CGPME et Olivier Duha à la tête de Croissance Plus.

+

L’avis de Jean-Eudes du Mesnil, secrétaire général de la CGPME

dumesnil, cgpme, plan fillon, rigueur, avisJean-Eudes du Mesnil déplore « le manque d’environnement stable pour les entreprises ». En cause, les trop nombreux plans de rigueur successifs. Selon lui, l’augmentation du taux réduit de la TVA n’est pas une bonne nouvelle. « Elle risque de faire baisser l’activité ». À propos de la suppression du dispositif Scellier, Jean-Eudes du Mesnil trouve « paradoxal de supprimer ce qui marche, il y aura clairement moins de programmes immobiliers à l’avenir ». Enfin, sur le volet de la taxation des entreprises, il se réjouit que « les PME soient épargnées ».

+

L’avis d’Olivier Duha, président de Croissance Plus.

duha olivier, croissance plus, plan fillon, rigueur, avis, jean marc sylvestreSelon Olivier Duha, le point positif des annonces est sans conteste « la réduction de la dépense publique, qui était une nécessité » et la hausse de la TVA. Sur ce dernier point, il estime, à l’instar de Jean-Eudes Dumesnil, que « 1.5 point ce n’est pas de nature à changer l’équilibre des professions concernées ». Enfin, Olivier Duha aurait souhaité « plus de mesures de relance de l’économie. On a tendance à considérer que le taux de croissance, on  ne peut rien y faire. On aurait très bien pu décider d’un plan de libération de la croissance ». Pour lui, il y a beaucoup de mesures de défense et pas assez en faveur de la croissance.

+

L’avis de Fabrice Cousté, directeur général de CMC Markets France.

Fabrice Couste, cmc markets, plan rigueur, fillon, avis, jean marc sylvestrePour Fabrice Cousté, « c’est la fin des mesurettes, il y a plus de sérieux dans les économies ». Fabrice Cousté précise qu’il « ne faut pas oublier qu’en période préélectorale, c’est assez osé ». Cependant, il s’interroge : « passés les effets d’annonces, que va-t-il rester ? Il n’est pas impossible que le premier ministre ait envoyé des ballons d’essai et attende un retour parlementaire. Mais si toutes les mesures annoncées sont réellement mises en œuvre, l’objectif est atteignable » souligne-t-il.

Lire aussi :

Plan Fillon : Le détail des mesures

L’Édito de Jean-Marc Sylvestre : Le business plan de François Fillon

Chargement des commentaires ...