Plus values immobilières : la taxe augmente de 3 à 5% !

Le gouvernement a ajouté des amendements au projet de loi de finances rectificative. Parmi eux, la hausse de la taxe sur les plus values immobilières. A partir de 2014, elles seront imposées de 3 à 5% lorsqu’elles excédent les 100 000 euros. Les cessions de biens imposables, qui excluent la résidence principale, étaient auparavant taxées à 19%. Le taux attendra par conséquent 22% pour les plus values au-delà de 100 000 euros et 24% pour celles à partir de 150 000 euros. L’Etat espère de la sorte gagner 150 millions d’euros par an, afin de financer le logement social et favoriser les ménages modestes. Le prélèvement sur les organismes HLM mis en place par l’ancien gouvernement sera ainsi supprimé.