Pour contenter les pigeons, Bercy prolonge la surtaxe de Fillon sur les grandes entreprises

Selon « Les Echos » de ce matin, le gouvernement va prolonger la surtaxe de 5% sur les grandes sociétés mise en place par le gouvernement Fillon en 2011. Le but ? Financer les aménagements sur la fiscalité des plus-values des créateurs d’entreprises. La semaine dernière, le gouvernement reculait face à la grogne des pigeons. Résultat, 750 millions d’euros à retrouver ailleurs que dans les caisses des petites entreprises. Or, cette surtaxe de 5%  rapporte environ 800 millions d’euros. Le gouvernement envisage donc de prolonger d’un an cette contribution exceptionnelle sur l’impôt sur les sociétés (IS) qui avait vu le jour dans un plan de rigueur du précédent gouvernement.