Prix des carburants : 6 centimes de baisse pendant trois mois

Les prix des carburants vont diminuer de 6 centimes par litre à la pompe dès maintenant et pour trois mois, avant la mise en place d’un mécanisme pérenne, a annoncé mardi le gouvernement après une réunion avec les industriels, qui financeront ce coup de pouce avec l’État.

« Les prix baisseront jusqu’à 6 centimes à la pompe, 3 centimes pour les pétroliers et 3 centimes pour l’Etat. C’est un effort substantiel » et « concrètement, c’est un euro et demi de moins » pour un plein de 25 litres, a annoncé le ministre de l’Economie et des Finances, Pierre Moscovici, à la presse en fin de matinée. »Cette décision sera applicable dans les 24 heures et donc les prix à la pompe vont baisser maintenant », a-t-il ajouté, précisant que cela représenterait pour l’Etat « un effort qui sera d’environ 300 millions d’euros ».

Cette diminution des prix à la pompe est un peu plus étoffée que la fourchette de 2 à 4 centimes évoquée la veille par le chef du gouvernement, Jean-Marc Ayrault, mais il est peu probable qu’elle satisfasse les associations de consommateurs, alors que le prix du gazole a battu la semaine dernière un nouveau record, à près de 1,46 euro le litre. « Ce sera à chaque opérateur d’annoncer jusqu’où il pourra aller » dans la baisse des carburants, a indiqué de son côté le président de l’Union française des industries pétrolières, Jean-Louis Schilansky, à l’issue d’une réunion à Bercy sur le sujet. « J’espère que ce sera sensible pour le consommateur », a-t-il ajouté, en confirmant que la baisse serait « immédiate ».