Proposition 13 : Créer des Maisons de l’entreprise

Par la Fondation Concorde.

Par la Fondation Concorde.

La reprise en main de l’économie française devrait passer par un organisme capable d’unifier la voix des milliers d’entreprises, qui constituent le moteur de notre pays, pour leur donner davantage de poids. Ainsi la Fondation Concorde propose une refonte de ce qu’elle nomme le « mille-feuille patronal » avec la création d’une « maison des entreprises » à l’échelle locale. Cet interlocuteur unique remplacerait les Chambres de Commerce et d’Industrie, les Chambres de Métiers et les syndicats patronaux. Celle-ci permettrait de donner à nos chefs d’entreprise la représentation qui aujourd’hui leur fait défaut. Cette organisation unique allègerait ainsi les multiples strates en substituant l’organisation sectorielle par branches au modèle autrichien qui a déjà fait ses preuves.

Un tel organisme participerait à la création d’une atmosphère entrepreneuriale bénéfique et essentielle dans les territoires et constitue une voie sûre au retour de la confiance chez les entrepreneurs. En effet, il s’agit de pallier un taux de participation inférieur à 30% lors des élections consulaires, et inférieur à 8% pour les organismes patronaux dits représentatifs, preuve que les dirigeants des entreprises ne s’y reconnaissent plus. Le système d’élection à l’intérieur de la « maison des entreprises »  devra s’effectuer par le biais d’un scrutin de liste à la proportionnelle afin que tous les courants (branches, syndicats, etc.) puissent se présenter.

Cette réforme sera l’un des piliers d’un renouveau de notre croissance en favorisant la défense des intérêts des entreprises. C’est un nouveau modèle, unifié, qui permettrait de rendre au monde de l’entreprise une voix forte et unique.

>>La liste des 20 propositions