Quatre pays européens, dont la France, interdisent les ventes à découvert

Capital.fr

Capital.fr

Bruxelles, Madrid, Paris et Rome ont décidé jeudi soir d’interdire les ventes à découvert sur les valeurs financières afin d’enrayer la chute et l’extrême volatilité en Bourse des titres des banques et des compagnies de leur pays respectifs.

L’Esma, le régulateur européen des marchés financiers, a annoncé dans un communiqué que l’interdiction des ventes à découvert prendra effet à compter du vendredi 12 août, avec la possibilité le cas échéant d’être prolongée.