Radars : nouveau record des recettes prévu pour 2013

En 2013, les recettes liées aux radars devraient considérablement augmenter. D’après le projet de loi des Finances, la hausse prévue s’élève à près de 17% sur un an, soit 613 millions d’euros auxquels s’ajouteront les quelques dizaines de millions d’euros provenant des amendes forfaitaires majorées. Le montant total attendu par l’Etat pour 2013 est de 713 millions d’euros, contre 680 à 710 millions d’euros attendus en 2012. Le nombre de radars sur les routes françaises augmente continuellement. 6620 appareils sont prévus à fin 2013, alors qu’on comptait près de 4000 radars fin 2011, dont environ 3000 mobiles et fixes. Parmi ces radars se trouvent les radars pédagogiques mis en place par Claude Guéant, ex-ministre de l’Intérieur. Ces panneaux lumineux, qui indiquent aux automobilistes leur vitesse, sont désormais suivis de vrais radars sur la route.  Mais ce changement n’a pas encore été pris en compte par tous les conducteurs. Autre phénomène qui explique cette hausse des recettes : Les Français ne sont plus les seuls à régler leurs amendes. Entre juillet et la mi-octobre, 187 000 contraventions ont été distribuées à des conducteurs belges, et environ deux tiers d’entre eux les ont honorés. Désormais, ils sont tenus de payer leurs amendes, au même titre que les Français. Par ailleurs, des accords ont été signés avec une trentaine de pays. Depuis la mi-septembre, les conducteurs étrangers ayant loué des véhicules immatriculés en France peuvent également être verbalisés.