Ravitailleurs US: EADS ne cachent pas sa déception

Les représentants d’EADS North America ont officiellement exprimé jeudi leur déception et leur perplexité après l’annonce par l’U.S. Air Force dans un communiqué.

Une déception pour le choix «d’un avion dont le développement n’est pas terminé et qui présente donc plus de risques que le KC-45, un avion éprouvé et plus performant, pour doter le pays d’un ravitailleur en vol stratégique de nouvelle génération.»
« Ce verdict est extrêmement décevant et nous ne manquerons pas de solliciter
l’Air Force sur les raisons l’ayant conduit à cette conclusion », a déclaré Ralph
Crosby, Président d’EADS North America. « Pendant sept ans, nous n’avons
jamais cessé de vouloir fournir le meilleur appareil aux militaires américains et
de créer des emplois en construisant le KC-45 ici, aux Etats-Unis. Nous restons
foncièrement attachés à ces objectifs ».
En cas de sélection, EADS North America s’était engagé à construire le KC-45
sur un nouveau site de conversion et d’assemblage à Mobile, dans l’Alabama,
avec le soutien d’un millier de sous-traitants et fournisseurs américains.

Loading comments...