Recapitalisations : la Commission européenne révise sa doctrine

LesEchos.fr

LesEchos.fr

Alertée depuis des semaines par le FMI, la Commission européenne commence à son tour à s’interroger sur la solidité du système financier de l’Union. Jusqu’à présent, elle n’avait cessé de renvoyer les sceptiques aux bons résultats des « stress tests » menés en juillet dernier. Mais hier, son commissaire à la Concurrence, l’Espagnol Joaquin Almunia, a admis que l’approfondissement de la crise de la dette souveraine, conjugué aux tensions persistantes sur les marchés de refinancement, pourraient entraîner un besoin de recapitalisation de certaines banques, en sus des besoins des 9 établissements – essentiellement des caisses d’épargne espagnoles -qui avaient raté les « stress tests ». « Les tests de résistance établis en juillet étaient sérieux et importants. Leur méthodologie est bien meilleure que celle utilisée par le FMI, mais il faut reconnaître que les conditions ont évolué cet été, et c’est pourquoi il ne faut pas écarter la nécessité de nouvelles recapitalisations », a-t-il expliqué hier à Bruxelles.