Record des transactions dans logements anciens en 2011

Le nombre de transactions de logements anciens en France a battu, avec un total de 858.200, un record absolu en 2011 avec une hausse de 9% par rapport à 2010, mais devrait enregistrer une chute comprise entre 15% et 20%, ont annoncé jeudi les notaires de France.

Le précédent record, sur les 12 derniers mois étudiés, était de 837.000 à la mi-2006, ont indiqué les notaires lors d’une conférence de presse. La province a enregistré 710.000 transactions, un record, et 148.200 en Ile-de-France, ce qui reste pour cette région loin des 167.400 de 2005, année record. Mais l’année 2012 devrait enregistrer, avec un total compris entre 700.000 et 740.000 transactions, une chute de 15% à 20%, a prédit Me Pierre Bazaille, président du marché immobilier des notaires.

Les prix des appartements anciens ont progressé de 6,5% en France en 2011 par rapport à 2010 mais ont légèrement baissé sur les trois derniers mois de l’année. La hausse la plus forte est enregistrée à Paris intra-muros (+14,7% sur un an mais l’augmentation n’a été que de 0,2% au dernier trimestre). Mais des grandes agglomérations, comme Lyon et Bordeaux, enregistrent des hausses de près de 9%. Pour les maisons, la hausse est plus marquée en Ile-de-France (+5,7%) qu’en province (+1,3%).