Représentation syndicale : Le premier vote demain

3,5 millions d’agents de la fonction publique et des hôpitaux vont voter demain pour élire leurs représentants. C’est inédit et très important.

Ce scrutin est le premier à s’inscrire dans le cadre de la réforme de la représentation syndicale votée en 2010 à la demande de Nicolas Sarkozy. La réforme doit donner plus de force aux grands syndicats, plus de pouvoirs aussi dans les négociations. Or cette réforme ne pourra être considérée comme un succès  pour le Président que s’il y a beaucoup de votants. Au moins 60%. Ce scrutin concerne 2.390.000 agents de l’Etat et 1.100.000 personnels de l’hôpital. C’est le dernier vote avant la présidentielle. Il va permettre de mesurer les rapports de force entre les grandes centrales CGT, CFDT et FO.Ca n’est pas neutre politiquement.

Enfin, cette élection va se dérouler dans un climat plombé par la crise. Une crise dont on ne sortira que par une réduction des dépenses de la fonction publique. Les fonctionnaires qui constituent le cœur de l’électorat de gauche, savent qu’ils sont dans le collimateur. La question est de savoir s’ils accepteront de participer à l’effort de redressement ou s’ils refuseront. Le résultat de l’élection nous en donnera une indication.