Retour à l’équilibre : La Grèce obtient deux ans de plus

Les 17 pays de la zone euro, le FMI et la BCE ont décidé d’accorder deux ans supplémentaires à la Grèce pour ramener ses finances publiques à l’équilibre, soit en 2016 au lieu de 2014. Les ministres des Finances de la zone euro et les autres créanciers publics de la Grèce, FMI et BCE, se réunissent lundi à Bruxelles pour la troisième fois en deux semaines pour tenter de se mettre enfin d’accord sur le versement d’une aide à Athènes, dont les finances sont à sec. C’est en tout plus de 44 milliards d’euros d’aide promise au pays dont le versement a pris du retard. La pays a entrepris tout ce qui lui était demandé en terme de réformes, au moins pour obtenir la plus grosse tranche de cette aide, soit 31,2 milliards d’euros bloqués depuis le printemps.