Rigueur : le pire renvoyé après la présidentielle

Le Point.fr

Le Point.fr

Le plan annoncé par Fillon prévoit 7 milliards d’efforts en 2012, sur un total de 65 milliards. Le reste viendra à partir de 2013.

« Notre pays ne doit pas être condamné un jour à mener une politique imposée par d’autres. » Sous les ors de Matignon, l’air grave, François Fillon dramatise la situation en ce lundi 7 novembre, pour mieux faire digérer aux Français son deuxième plan de rigueur en moins de trois mois