Sécurité Sociale : Quand Bercy fait des erreurs de calcul

C’est ce que l’on appelle une erreur de calcul !La lecture de l’étude d’impact du projet de loi de finance de la Sécurité Sociale a laissé perplexe les journalistes de Boursier.com. En effet, l’article 16 prévoit d’assujettir les retraités à une contribution exceptionnelle de solidarité de 0,3%. Problème, si l’on se fie aux chiffrages des simulations des mesures prévues, ce n’est pas tout à fait le cas. Ainsi, un retraité percevant 1.100 euros de revenus d’activité et 800 euros de pension se retrouve avec un prélèvement de 24 euros par mois sur la retraite, au lieu 2,4 euros ! Une histoire qui peut faire sourire, seulement cette erreur de calcul se retrouve également dans l’ensemble de l’étude et donc le chiffrage global ! Le ministère de l’Économie et des Finances a reconnu avoir fait des erreurs et confirme que la cotisation mensuelle des retraités sera bien de 2,4 euros, quant aux chiffrage global il s’élève à 233 milliards d’euros. Contacté par Boursier.com, le ministère de l’Économie et des Finances reconnaît avoir laissé passer «des coquilles ». Chère la coquille…

C’est ce que l’on appelle une erreur de calcul !La lecture de l’étude d’impact du projet de loi de finance de la Sécurité Sociale a laissé perplexe les journalistes de Boursier.com. En effet, l’article 16 prévoit d’assujettir les retraités à une contribution exceptionnelle de solidarité de 0,3%. Problème, si l’on se fie aux chiffrages des simulations des mesures prévues, ce n’est pas tout à fait le cas. Ainsi, un retraité percevant 1.100 euros de revenus d’activité et 800 euros de pension se retrouve avec un prélèvement de 24 euros par mois sur la retraite, au lieu 2,4 euros ! Une histoire qui peut faire sourire, seulement cette erreur de calcul se retrouve également dans l’ensemble de l’étude et donc le chiffrage global ! Le ministère de l’Économie et des Finances a reconnu avoir fait des erreurs et confirme que la cotisation mensuelle des retraités sera bien de 2,4 euros, quant aux chiffrage global il s’élève à 233 milliards d’euros. Contacté par Boursier.com, le ministère de l’Économie et des Finances reconnaît avoir laissé passer «des coquilles ». Chère la coquille…