Serge Dassault vend (enfin) ses Rafales aux Indiens

126, c’est le nombre de Rafales vendus à l’Inde par le Groupe Dassault.

Le groupe de Serge Dassault a remporté le colossal appel d’offre lancé par l’Inde pour équiper son armée de 126 avions de chasse. Le contrat s’élèverait à 10 milliards de dollars et indique que 18 avions seront vendus entiers. Les 108 autres seront montés en Inde. Quelques minutes après l’annonce le titre a gagne 18% en bourse.

Sur le marché indien, Dassault était en concurrence avec le Typhon du consortium Eurofighter qui regroupe EADS, BAE Système et Finmeccanica. Les américains, avec Boeing, et les russes, avec MIG, avaient été éliminés au premier tour. Le Rafale a été conçu dans les année 1980 et mis en service dans l’armée française en 2006. Mais jamais, Dassault n’avait réussi à vendre l’avion à l’étranger. Ni aux Pays-Bas (en 2001), ni en  Corée du sud , ni à Singapour, ni au  Maroc, au Brésil, en Suisse… C’est donc une belle revanche. Pour la France, c’est un sérieux rattrapage au niveau de sa balance commerciale et une très belle vitrine. Mais c’est surtout une grosse économie budgétaire. Ce qu’on sait peu, c’est que depuis le début, l’état Français s’était engagé à financer la fabrication de quelques 200 avions qu’ils soient vendus à l’étranger ou pas.