SFR et Free seraient en cours de rapprochement

SFR, le deuxième opérateur téléphonique français, et l’opérateur Iliad (Free) seraient en contact pour un rapprochement qui permettraient des synergies de 1,3 milliard d’euros, rapporte lundi le quotidien économique Les Echos sur son site internet. « La filiale de Vivendi et la société de Xavier Niel discutent ensemble », indique le journal, qui cite des « sources concordantes ». Selon lui, « les deux opérateurs n’en sont toutefois pas au point d’organiser des réunions techniques avec la direction commerciale ou le réseau ». Selon une note de Natixis, citée par le journal, les synergies entre les deux opérateurs s’élèveraient à 1,3 milliard d’euros « en supposant que Free Mobile continue à déployer ses antennes ».

En cas de fusion, « le nouvel ensemble deviendrait immédiatement un géant, à peu près l’égal de France Télécom », affirment Les Echos. La possibilité d ‘un rapprochement entre SFR et Free fait suite à une information qui donnait la filiale de Vivendi en contact avec Numéricable, qui est contrôlé par les fonds d’investissement anglo-saxons Cinven et Carlyle. Dans ce scénario, Vivendi, qui réfléchit à une profonde reconfiguration de son périmètre d’activité, ne conserverait que 49% du capital de la société fusionnée. A la mi-octobre, la ministre chargée de l’Economie numérique, Fleur Pellerin, a rappelé que SFR était une entreprise stratégique et que l’Etat serait vigilant en cas d’une éventuelle recomposition de son capital.