SICAV : La décollecte nette atteindra les 24 milliards d’euros

24 milliards d’euros. C’est le montant de la décollecte nette dans les sicav et les fonds communs de placements depuis trois mois.

Cela signifie quoi ?

Quand vous faites de l’épargne, la banque vous offre la possibilité d’acheter des parts de sicav de fonds commun de placement ou même des assurances vie. C’est un contrat qui précise les conditions de gestion, de fiscalité et de sortie aussi. Cet argent est géré par les banques et par les sociétés d’assurances. Normalement c’est un placement très sécurisé. Mais il se trouve que dans le climat actuel, les français ont cherché à retirer leur argent. La décollecte a été de 24 milliards d’euros.

C’est le signe évident du manque de confiance, d’un besoin de liquidité et de cash. Ce n’est pas grave, les banques peuvent faire face, mais il ne faudrait pas que ce mouvement de décollecte continue. Pourquoi ? Sinon le système risquerait de se gripper, de se figer. Cette épargne c’est le nerf de la guerre pour les banques.  C’est la perspective de ce blocage qui incite les gouvernements à réagir pour rétablir la confiance. D’ou le plan détaillé hier par Jean Claude Trichet, le président de la BCE. Le détail du plan à la fin de la semaine lors du sommet européen.