Standard & Poor’s : Voici quels sont les pays dégradés

L’agence de notation S&P a dégradé vendredi soir, 9 pays de la zone euro. Voici lesquels.

Coup de massue vendredi soir. La note de la France est dégradée par l’agence de notation américaine Standard & Poor’s. L’hexagone se voit retirer son précieux triple A au profit de la note AA+. Au total, ce sont 9 sur les 17 pays de la zone euro qui sont ainsi sanctionnés.

Parmi eux, 5 voient leur note rétrogradée d’un cran : La France et l’Autriche qui perdent le triple A. Mais aussi Malte, la Slovaquie et la Slovénie. Pour l’Espagne, l’Italie, le Portugal et Chypre, une peine plus forte : Leur note sera dégradé de deux crans.

L’agence américaine se justifie par le manque de solutions apportés par les dirigeants politiques pour résoudre la crise. S&P sanctionne également les fortes disparités en matière de compétitivité économique au sein des pays utilisant la monnaie unique.

« Nous estimons qu’un processus de réforme basé sur le seul pilier de l’austérité fiscale risque de devenir contraire au but recherché alors que la demande intérieure baisse en même temps qu’augmentent les préoccupations des consommateurs au sujet de la sécurité de l’emploi et de leur revenu disponible, érodant les recettes fiscales des pays« , déclare S&P dans son communiqué.

Les autres états voient leur note confirmée, mais 5 ont des perspectives négatives. Après la décision prise vendredi soir par S&P, il n’y a plus que 14 pays dans le monde notés triple A par Standard & Poor’s.