Suppression de 5490 postes chez Alcatel-Lucent

Suite à de lourdes pertes, le groupe Alcatel-Lucent a annoncé jeudi la suppression de 5490 postes, dont 1.430 en France, pays particulièrement touché selon les syndicats. Des réunions sont prévues aujourd’hui dans les différentes sites français pour informer les salariés et décider des filiales touchées par la restructuration. Suivront des assemblées générales prévues par les syndicats pour décider des actions futures des salariés. Le groupe qui emploie près de 76.000 salariés dans le monde a confirmé que ces suppressions toucheraient avant tout les fonctions supports et administratives, alors que la recherche et le développement devrait être épargnés. Une intersyndicale d’Alcatel-Lucent qualifie cette vague de suppressions de « catastrophe humaine et industrielle ». Cette réduction d’effectifs vise une baisse des coûts de 1,25 milliard d’euros d’ici fin 2013.
Chargement des commentaires ...