Sur les 10 hommes les plus riches de l’Histoire mondiale, il n’y a eu qu’un entrepreneur

L’établissement de ce classement a été assez difficile parce qu’il s’agit de comparer des niveaux de fortune accumulés à des époques différentes.

Il a donc fallu capitaliser les plus anciennes pour qu’elles soient juxtaposables avec des fortunes plus récentes. Ces comparaisons ont été possibles en mesurant le pouvoir d’achat que cela représentait.

Première fortune de tous les temps, celle de Mansa Mus : 7000 milliards de dollars. Il était, au 14ème siècle, le roi de Tombouctou au Mali et le plus gros producteur d’or de la planète. Il gérait ses stocks avec prudence parce qu’il avait compris qu’en répondant à une demande trop importante, il dépréciait le métal jaune donc, il organisait la rareté. De sa fortune colossale, il n’en reste pas grand-chose aujourd’hui.

Le deuxième nom du classement est l’empereur romain Auguste, 5000 milliards de dollars. Auguste est l’empereur qui, aux alentours de l’an 1 après Jésus Christ, régnait sur un empire qui représentait entre le tiers et la moitié de l’économie mondiale. Il s’était accaparé à titre personnel près de 20% de toutes les richesses que cela représentait. Il était suivi de l’empereur chinois Shenzong, 4000 milliards de dollars. Ce dernier règne sur la Chine du 11e siècle. La Chine de cette époque est une puissance mondiale considérable.

La quatrième position est attribuée à Akbar. Il est le chef de la dynastie mongol au 16e siècle et son empire pesait en gros 25% de l’économie mondiale soit 4000 milliards de dollars. 5ème fortune de tous les temps, celle de Joseph Staline, le maitre incontesté de toute l’URSS dont le PIB est estimé à 7000 milliards de dollars. Staline n’était pas propriétaire de l’URSS et de ses richesses, mais c’est lui, qui dirigeait et contrôlait absolument tout. Il y avait donc une confusion permanente entre les caisses de l’Etat et sa propre cagnotte. Il disposait directement de près de 2000 milliards de dollars.

6ème fortune mondiale de tous les temps, celle de l’américain Andrew Carnegie, qui fut le créateur des aciéries américaines qui ont fourni les rails de chemins de fer dans pratiquement toute l’Amérique du Nord . Il a surtout réalisé sa fortune en vendant ses entreprises à JP Morgan pour un montant équivalent à 400 Milliards de dollars.

En 7ème position, David Rockefeller, qui s’est enrichi dans l’industrie pétrolière puisqu’il a réussi à contrôler jusqu’à 80 % de la production. Par ailleurs, il a diversifié ses avoirs grâce à la banque qu’il a créé au siècle dernier et qui porte son nom. Sa fortune devait représenter au début du siècle 100 milliards de dollars.

Ensuite, Alain le Roux, c’est le neveu de Guillaume le Conquérant, a participé au 12ème siècle à la conquête de la Normandie pour le compte des Anglais. Sa fortune représenterait aujourd’hui 100 Milliards de dollars. En 9ème position, on retrouve donc Bill Gates, le fondateur de Microsoft. C’est le seul contemporain encore vivant figurant dans le top 10. C’est, depuis 15 ans, l’homme le plus riche du monde : 80 milliards de dollars.

<--pagebreak-->

Enfin, à la dixième position Gengis Khan, le fondateur de l’empire Mongol dont il avait acquis à titre personnel l’ensemble des territoires et des richesses soit environ 70  milliards de dollars.

Ce classement est étonnant mais pas surprenant. Les plus vieilles et les plus importantes fortunes mondiales ont été acquises par des conquérants ou des dictateurs absolus qui ont utilisé leur pouvoir religieux et militaire pour accumuler de la fortune qui leur permettait aussi d’acheter des mercenaires. L’essentiel de ces richesses n’était pas créés mais volées ou pillées dans les territoires sous contrôle.

Le magazine Time a publié le classement des dix plus grosses fortunes réalisées depuis les débuts de l’humanité. Une seule de ces fortunes est contemporaine, celle de Bill Gates qui est le seul chef d’entreprise du classement.

Les premières fortunes entrepreneuriales sont apparues avec la révolution industrielle et principalement en Amérique. Enfin, la seule fortune contemporaine qui arrive à se glisser dans ce classement mondial est celle de Bill Gates qui a conquis le monde avec la révolution informatique.

Les fortunes du passé sont tellement considérables que les champions d’aujourd’hui auront du mal à entrer dans ce club des très, très riches. Les entrepreneurs de l’internet ou les magnas  de la banque, des télécoms et du luxe sont encore des enfants de cœur. Leurs  fortunes sont plus modeste, mais elles sont aussi et sans doute un peu mieux acquises.