Témoignage d’un heureux exilé fiscal en Belgique

La polémique autour des exilés fiscaux ne s’épuise pas. RTL a recueilli les paroles d’un français qui vit en Belgique depuis désormais 6 ans, et qui s’y sent bien. Il livre son témoignage sous anonymat.

« Ce sont uniquement des raisons fiscales qui m’ont poussées à venir en Belgique. Ça faisait une facture qui était relativement élevée. » explique t-il, à l’image de Gérard Depardieu et toutes ces fortunes françaises qui ne veulent plus payer. Installé depuis plusieurs années, il ne regrette en rien son départ. « Je n’ai aucune envie de revenir en France, ça n’a aucun intérêt. Le cadre fiscal est devenu incroyablement risqué. La gauche en France, c’est la droite en pire. J’ai payé mes impôts en France pendant plus de vingt ans. Je pense avoir payé dans ma vie largement plus d’impôts que ceux qui avancent cet argument. Je n’ai absolument aucun état d’âme, et d’ailleurs, il est assez intéressant de voir que Depardieu annonce avoir payé près de 145 million d’impôts. Ça devrait faire réfléchir de perdre un contribuable et un créateur comme lui. On ferait mieux d’expliquer aux gens que monter une entreprise et entreprendre c’est positif, qu’on peut devenir riche et que sa vie peut changer, plutôt que de passer son temps à demander aux riches et aux entreprises de payer. » déclare t-il.